L’allaitement : choisir le meilleur pour son enfant ?

Quelle maman ou future maman n’a jamais entendu la phrase : « Allaiter, c’est ce qu’il y a de meilleur pour votre enfant. » La nature fait vraiment bien les choses : elle nous a pourvu de deux seins pour allaiter le petit d’homme. Dès la grossesse, durant le dernier trimestre (attention détails croustillants), du colostrum commence à s’écouler des mamelons. Mmmh quelle joie de voir ce liquide sortir… Difficile de ne pas se prendre pour une vache laitière… Pour que nos mamelons se transforment en mamelles, il n’y a qu’un pas !

« Le meilleur pour son enfant. » En idéaliste que je suis, cette phrase fait écho en moi. Parce que l’allaitement c’est trop chouette, on nourrit nous-même notre enfant, on maintient un lien incroyable et cela permet aussi de créer le lien mère-enfant. Mais quand on conseille des compléments de lait artificiel avant que l’allaitement soit vraiment installé, quand on vous dit pas moins de 2h30 entre chaque repas et qu’on vous dit que vous n’avez pas assez de lait parce que vous êtes fatiguée, là je dis : « Fuck !! ». C’est quoi ces conneries ? Cela fait des millénaires que la femme allaite et personne n’a réussi à se mettre d’accord ou au moins dans les grandes lignes sur les conseils à donner aux nouvelles mamans ?? J’ai tout entendu au début de mon allaitement, tout et son contraire. Et quand les hormones sont en folies, que l’on est à fleur de peau face à ce petit bout d’amour que l’on tient dans les bras, difficile d’être sûre de soi et de prendre les bonnes décisions… Alors moi, je vous les donne les vrais conseils, en commençant par un primordial : écoutez-vous ! Nous sommes des animaux à la base, pourvus d’instinct. Faites-vous confiance, que ce soit pour l’allaitement ou pour la suite des événements d’ailleurs, vous saurez ce qu’il fait faire pour votre petit bout.

Pour bien allaiter, il faut allaiter à la demande, c’est tout. Même si c’est toutes les 30 minutes, surtout les 3 premières semaines, temps durant le quel l’allaitement n’est pas encore optimum puisque la machine n’est pas totalement mise en route. Et avoir un tire-lait c’est pas mal aussi : pour pouvoir passer le relais au papa une nuit sur deux pour se reposer par exemple. Et n’oubliez pas : il peut y avoir des baisses de production de lait notamment autour de 6 semaines, 3 mois et 6 mois. Cela correspond généralement à des piques de croissance de votre petit bout et donc à une augmentation de ces besoins. Une seule solution : le mettre au sein !

En tout cas, si vous faites le choix d’arrêter d’allaiter parce que c’est trop dur, pas de culpabilité s’il vous plaît ! Ce qui compte c’est que le repas soit un moment agréable pour vous comme pour votre enfant, même si c’est au biberon ! Oui allaiter immunise, oui c’est bien pour l’enfant mais donner du lait maternisé ne rend pas débile et un enfant allaité peut très bien tomber malade. Et puis il faut s’adapter à l’enfant : il y a des enfants qui tètent mal ou qui ne prennent pas suffisamment, et qui ont, du coup, tout le temps faim…

Le meilleur pour votre enfant ? Que vous vous sentiez bien ;)

Publicités

2 réflexions sur “L’allaitement : choisir le meilleur pour son enfant ?

  1. Pingback: Dis, c’est quoi une bonne mère ? « L'avis de Maman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s