Pleurs du nourrisson : mes trucs et astuces pour les calmer

Toute à l’heure j’ai entendu un nourrisson pleurer, et un papa partir seul en voiture avec, les yeux cernés : ça sentait le tour de voiture pour endormir son loulou. Cela m’a de suite replongée dans ces premiers instants en tête à tête avec son bébé, mêlés de stress, de joie, d’émotions… et d’énigmes. Séance souvenir souvenir (ou cauchemar cauchemar…).

Quand on est enceinte, surtout vers la fin, il nous tarde de tenir ce petit bout dans les bras. En clair : on veut qu’il sorte (même si je n’ai pas connu personnellement ce besoin d’expulser ce petit être hors de mon corps… je serais bien restée enceinte un peu plus ^^) !! Mais ce qu’on ne sait pas quand on est enceinte, c’est l’après. Après l’accouchement et la grosse fatigue qui l’accompagne, ce petit bout exprime lui aussi cette fatigue, cette épreuve, cette sensation désagréable de vide alors qu’il était pendant 9 mois contenu en notre sein, blotti au creux de notre ventre, bien au chaud. Il y a aussi la faim. Puis l’inconfort. Bref, ce que l’on nous dit pas c’est que le tout-petit qui vient de naître a deux positions : off (je dors) et on (je pleure).

Pourquoi pleure-t-il (oui c’est normal de se poser la question tout le temps au début) ? Alors la plupart du temps, ce petit d’homme a faim. Ok, on donne à manger. Puis il fait popo. Ok, la couche sale sur les fesses ça peut énerver : check. Il a un rot coincé : ça on fait aussi, qu’on allaite ou qu’on biberonne la règle est le rot, même si la prunelle de vos yeux s’endort tendrement. Un rot coincé = un mal au bidou.

Une fois qu’on a vérifié ces trois points, qu’on l’a câliné à souhait, alors que le calme règne chez vous, on ne sait pourquoi, le petit se met à pleurer de plus belle, presque inconsolable. Alors les médecins disent que c’est les coliques, d’autres qu’ils ont besoin de décharger la tension de la journée. En tout cas ce qui est sûr, c’est qu’on se retrouve comme des cons quand ça arrive. A peu près une fois par jour, ou plus si vous êtes chanceux.

Et parfois on arrive au bout du rouleau. Fatigue, questions multiples, on ne sait plus quoi faire pour apaiser ce petit bout. TOUT, on a tout essayé et rien ne marche. Vraiment ? Allez, mais non, il y a toujours une solution à tout… ou presque !

L’écharpe de portage
In-dis-pen-sable ! Pour la maison, il n’y a rien de mieux ! Cela permet de contenir petit bout, et vous de l’avoir contre vous, tout en pouvant manger, et se faire à manger. Cela paraît stupide mais quand on se retrouve à la maison toute seule passé le congé paternité et le papa parti au travail (il fuit oui le pauvre !), et bien on a envie de baiser les pieds de celui qui a importé ce concept en occident. 9 fois sur 10 cela apaise le nourrisson : il entend votre cœur, il est bercé par vos mouvements et il est bien au chaud, rassuré, des conditions sine qua non pour qu’il tombe dans les bras de Morphée et vous que vous retrouviez la sérénité côté tympan.

Alors si je précise « pour la maison », c’est parce que je trouve que dehors l’été par 40 ° c’est à peu près impraticable : l’enfant a chaud et toi tu dégoulines tel un encornet pas frais resté trop longtemps sur l’étal du pêcheur. Et l’hiver, ben l’hiver à part porter un poncho par-dessus, je vois pas techniquement comment faire pour que 1) le petit se gèle pas, 2)  pour que la maman se caille pas les miches.

Le tour en voiture
Un grand classique ! Je n’ai pas eu à le tester (ou le courage, ben oui cet hiver a été plutôt rigoureux alors sortir en voiture à 23h… merci). Le bruit, les vibrations, ont tendance à endormir sec tout petit être sur cette planète.

L’aspirateur
Oui, vous avez bien lu : l’aspirateur. On le met en marche et hop, ça apaise tout de suite. D’accord, ça marche pas sur tous les bébés, mais sur ceux chez qui ça marche, ça permet de faire du bien à bébé et de garder sa maison clean…

Le sèche-cheveux
Une astuce étrange, n’est-ce pas, et que je n’explique toujours pas. Tout a commencé lorsque je donnais les bains à Zouzou, Comme c’était l’hiver et pour éviter que les plis de la peau restent humides, on a décidé de la sécher doucement au sèche-cheveux (à 30 cm hein, pas à 2). Sauf que les bains, c’était le drame à chaque fois. Certains bébé adorent, elle, elle détestait. Et quand on la séchait, hop, les pleurs s’arrêtaient. Du coup, quand un soir les pleurs ont commencé, pendant deux heures, on a pensé à ça. Et ça marchait : couchée sur la table à langer, elle s’endormait ! Bon, sauf que quand on arrêtait, ça reprenait. En attendant, aussi saugrenue que cela puisse paraître, ça fonctionnait.

La musique
Jamais cela n’a marché sur ma progéniture. Mais je sais que certaines musiques peuvent apaiser : musique classique, ou métal pour ceux qui sont fans.

Même si cela peut faire peur tous ces pleurs, dites-vous que ce n’est qu’un temps. Et puis rassurez-vous : il est prouvée, avéré, vérifié, que passé les 100 jours de vie de l’enfant, soit un peu plus de 3 mois, les pleurs diminuaient significativement. Allez courage !

Publicités

7 réflexions sur “Pleurs du nourrisson : mes trucs et astuces pour les calmer

  1. Pingback: Le syndrome du ventre vide «

      • J’ai bien rigolé en lisant cet article^^

        Mon fils a 7 mois et depuis la naissance l’aspirateur l’endort (maintenant ça le calme seulement), et le seche cheveux me permet de me laver tranquillement. Depuis sa naissance je n’ai pas pris une seule douche sans l’entendre pleurer.. Maintenant qu’il a 7 mois je le laisse pleurer le temps de ma douche mais peut ensuite m’habiller tranquillement et éventuellement m’occuper de mes cheveux!!

        Une fois mon homme a halluciné en rentrant du travail il a vu l’aspirateur allumé au milieu du salon, le bébé dans le parc en train de commencer a roupiller et moi sur le canapé au bout!! Lol

        J'aime

  2. Pingback: Comprendre et apaiser les pleurs de son bébé « Les Vendredis Intellos

  3. Pingback: Pleurs du nourrisson pour les Vendredis Intellos «

  4. Pingback: Comment gérez-vous les pleurs de bébé ? | Les Parents Novateurs – Innover pour mieux grandir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s