Les défis du jeudi d’Eurêka et Lucky Sophie : LIVRE

En me promenant sur les blogs d’Eurêka et Lucky Sophie, j’ai découvert leurs défis du jeudi. Une idée de blogueuses comme j’aime, à l’instar des interviews made in McMaman ou des « tagages » de Petit Bidon. Le reflet d’un petit réseau de nanas qui s’intéressent vraiment aux autres. Et comme par hasard, je suis tombée sur ce défi-là l’autre jour (là à droite, mais si là, en bas bigleuse !). Et je pouvais pas mieux tomber. Ben ouais, j’adore les livres. L’objet, ce qu’ils représentent, et ce qu’ils évoquent pour moi : le voyage. Un voyage virtuel, par la pensée et l’imagination. J’avais même un blog à l’époque sur ça, un blog, comme d’autres, laissé à l’abandon. Ouaip, je suis pas du genre fidèle et constante côté projet. Du moins avant d’avoir ma Zouzou (euh quand on est maman, on revoit un chouilla ses priorités. Et comme le temps est précieux, on le gaspille pas à tout va, hein, sauf si t’es blonde profonde).

Bon, depuis que ma Zouzou est née, j’ai aussi comme qui dirait pas lu grand-chose. Eu égard au peu de temps que j’ai pour lire et… le peu d’énergie. J’ai pas lu trois livres depuis 17 mois. Et ça fait quinze jours que je lis la même page chaque soir avant de m’endormir comme une vieille mamie.

Côté littérature, je suis assez classique. Faute d’être Proust, j’apprécie les belles lettres. J’admire ceux qui écrivent bien (« vénère » serait plus exact). Je bave littéralement et je frôle l’orgasme cérébral. Cela me fascine.

Il y a des lectures qui me touchent. Comme le petit Recueil des Pensées Bouddhistes, une exquise gourmandise pour l’âme et le cœur. Mais bon, je me détends les neurones aussi et c’est ce livre relaxant du bulbe que je souhaite vous présenter pour les défis du jeudi d’Eurêka et Lucky Sophie. J’ai nommé « Mange, prie, aime ». Ok, ok, je vous vois grimacer d’ici, vomir par là (si tu vomis, vomis là-dedans, merci) : non mais tu peux pas comprendre. Ce livre est comme une révélation pour moi, comme un carré de chocolat, une cuillerée de miel, un baume réparateur. C’est une autobiographie d’une journaliste qui est partie un an à travers le monde pour se trouver. Au programme : Italie (mange), Inde (prie), Bali (aime). Juste trois pays que je rêve de faire. J’ai décidé de lire ce livre après avoir vu le film au ciné (RIP). Et je suis pas déçue de revivre tout ça dans le livre. Je voyage. Je kiffe. Enfin quand j’arrive à lire plus de deux pages ^_^

Je suis fan de ce livre parce qu’il correspond à mon état d’esprit. Une (qué)quête de spiritualité (si si), un retour à l’essentiel de mon être. Bon, ça fait très prout prout tout ça. Et puis c’est la théorie. N’empêche ce cheminement vers son soi véritable raconté dans ce livre rassasiera toutes celles qui sont en crise de la trentaine comme moi (brrr, j’en ai froid dans le dos). Même si y’a des jours j’écrirais bien un « Vomi, blasphème, hais ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s