La requéquête du mercredi : « une bonne éducation, c’est quoi »

Les requêtes qui mènent à nos blogs : on les regarde toutes. Et on se marre. Ou alors on pleure de rire. Parfois aussi on saigne des yeux tellement les requêtes sont étranges. Comme par exemple celle dont je parlais dans l’ITW par McMaman. De temps en temps, de réelles questions existentielles se posent et je me dois d’y répondre (je rappelle, dans l’avis de maman, y’a avis). Donc tous les mercredis, je ferai en sorte d’aider une de nos ouailles afin qu’elle trouve le chemin de la sérénité. A noter que pour éviter les hémorragies yeutales entraînées par la présence de fautes d’orthographe à dose toxique, je rectifierai la syntaxe et l’orthographe des dites requêtes.

Aujourd’hui je réponds donc à une question cruciale, pas si farfelue que ça (quoique) et que toute (bonne) maman s’est posée un jour : « Une bonne éducation, c’est quoi ». Une bonne éducation, c’est comme une bonne recette de quatre-quarts : on met un peu de tout pour faire une bonne éducation équilibrée. Voici ma recette à moi perso, allez tiens, je te la donne toi qui a tapé cette requête sur Google.

  • Une grosse dose d’amour : le ciment fondateur de la bonne éducation. On en donne à la dose qu’on veut/peut/pense devoir donner (rayer la mention inutile… ou pas) et sous la forme qu’on souhaite. Manger, câlins, allaitement, bisous, mots doux d’amour.
  • Une pincée de compassion : pour l’enfant certes, mais aussi pour soi. On sera une mère à chier, il faut voir la réalité en face : à 15 ans, notre bout que l’on verra encore comme un bébé nous enverra bouler grave pour x ou y raison.
  • Du concentré de patience : tu as un enfant de 3 mois qui ne fait pas ses nuits, tu l’aimes fort mais tu as juste envie de le passer par la fenêtre ou par le vide-ordures l’espace d’un instant : pas de panique, t’es juste humaine. Y’a pas plus rude épreuve pour un être humain que de manquer de sommeil. Et en plus c’est que le début. Ne pense même pas à dormir lorsque ton ado ira en soirée en scotaaaaiir avec son chériiiii et qu’elle rentrera avec 6 minutes 30 de retard : tel un lapin prit dans les phares d’une voiture, tu auras les yeux ouverts, comme si plus jamais tu ne pourrais les fermer de ta vie.
  • Un soupçon de remise en question : ne pas se dire « ouais c’est bon, je gère grave », histoire de pas s’endormir sur ses lauriers et se rendre compte 5 ans plus tard qu’on a bien chié dans la colle comme il faut, mais ne pas non plus se flageller chaque jour parce que l’on a pas exaucé la totalité des souhaits de son enfant (d’ailleurs ça le servira pas pour sa vie d’adulte) ou parce qu’on lui a donné des carottes pleines de pesticides au lieu de carottes bio (même si perso j’en suis pour le moment incapable. Comme on dit, ce sont les cordonniers les plus mal chaussés).
  • Une once d’objectivité : on regarde son enfant et on observe si y’a quelque chose qui cloche. Il passe pas son temps à bouffer les câbles de l’ordi, à mettre ses doigts dans la prise, et n’a pas dit pour 1er mot « putain » : c’est gagné, tu t’en sors bien. Si c’est le cas : es-tu sûre que ton enfant n’est pas en fait un cochon d’Inde (rapport aux câbles) ?
  • Quelques grammes précieux d’écoute pour son enfant : on regarde son enfant, et on observe ce qu’il nous dit. Par des gestes, des attitudes, des mots quand il parle : en fait, c’est juste lui qui nous donne les clefs pour être de bons parents et donner une bonne éducation. Chaque éducation est unique, comme chaque enfant si tu veux : tu percutes ?
  • Une bonne cuillerée de papa : élément principal si on l’a sous la main. Il permet de : couper le cordon entre la maman et l’enfant (si si, des fois c’est nécessaire, et tu le sais) et pouvoir te consacrer du temps à toi.
  • Mélanger le tout.
  • Cuire à feu doux en surveillant de temps en temps et en remuant à mi-cuisson pendant environ 20 ans.

Si vous avez réussi votre recette, à adapter à votre sauce bien sûr pour un résultat optimal, vous obtiendrez normalement un enfant autonome, tourné vers les autres, qui vous parle toujours mais vous traitera de vieille conne.

Alors on dit merci qui ?

Publicités

7 réflexions sur “La requéquête du mercredi : « une bonne éducation, c’est quoi »

  1. Très vrai !
    Mention spéciale pour la patience, à prévoir cependant par packs de 12 litres, à renouveler chaque semaine ! Eh ouais, il est possible que bébé ne fasse toujours pas ses nuits à 12 mois… (bon, ça passe mieux pour cette nuit vu que c’est son anniversaire ;)

    J'aime

  2. Une bonne éducation c’est quoi ?!
    C’est un truc auquel on pense dès qu’ils sont tout petits qu’on tourne dans un sens puis dans l’autre dans notre petite tête , qu’on met en application dès qu’une occasion se présente.
    On la travaille cette bonne éducation on la fait évoluer ou régresser sur certain point( voir même abdiquer quand par moment face au caractère en bois de sa jolie tête blonde on obtient toujours rien après des mois et des mois de lutte intense ).
    La bonne éducation c’est ce que toute bonne mère, bon parents souhaite pour son enfant, un cadre sécurisant remplit d’amour, d’attentions, de contraintes,d’écoute, c’est ce qu’on idéalise pour l’épanouissement de son enfant; On sait après quelques années que ça rentre dans leur petite tête mais on sait aussi qu’un de ces jours et il va arriver bien vite ce jour appelé l’adolescence on va tout se récupérer dans les dents. Adieu bonne éducation l’espoir qui nous reste c’est que le jour on cette « douce » période passe cette bonne éducation revienne au grand galop se rappelle à leur bon souvenir, se remette en place. Et, dans les années à venir plus tard( loin très loin) se rappellera encore à eux quand nos tout petits devenus grand auront à leur tour des enfants … :)

    J'aime

    • « Qu’on tourne dans une sens puis dans l’autre dans notre petite tête » ça me parle !
      Quant à l’adolescence, je reste persuadée qu’elle peut être moins violente qu’on ne le pense si le dialogue est instaurée et qu’on laisse la liberté d’agir à l’enfant (euh après c’est de la théorie hein…)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s