Comment élever un Gremlins à la maison

J’ai un Gremlins à la maison. Ils se sont sans doute trompés à la maternité. Y’a erreur sur la marchandise, y’a foutage de gueule sur le modèle là Madame. J’aurais dû m’en doute remarque : ben ouais, elle nous avait déjà fait des crises de transformations de Gizmo tout choubidou en mogwai énervé à même pas 1 mois. Deux heures de pleurs tous les soirs, c’est censé laisser des traces non ? Mais comment ai-je pu oublier et passer à côté de ça ??

Non mais c’est sûr, ma Zouzou est un Gremlins. Elle qui est si meuuuugnonne avec tout le monde, depuis qu’elle blablate toute la journée, son comportement a radicalement changé. Elle est trèèèès câline, et fait des bisous à gogo. Jusque-là tout va bien. Mais non mais non, c’est pour mieux te tromper mon amie : voilà-t-il pas qu’elle me fait des crises de pleurs pour des raisons obscures que j’ai du mal à identifier à longueur de journée. Et vas-y que je me jette sur les genoux à terre façon Actors Studio et que je pleure à chaudes larmes en me regardant pour voir si mon petit coeur fond. Elle me tire sur ma robe, m’attrape par les jambes pour que je la prenne dans les bras à peu près 1253 fois par jour genre « c’est la fin du monde si tu me prends pas dans les bras maintenant tout de suite sur le champ ».

Punaise, mais c’était pas compliqué quand même : ne jamais la nourrir après minuit et ne jamais la mouiller. J’aurais pu faire attention… Mais ça a déconné dès la maternité, je le savais !!

Bon, après renseignement, à ce qu’il paraît, c’est normal la période Gremlins. Elle commence avec le fameux « non », celui-là même qu’on leur répète à longueur de journée « non, ne touche pas le truqqeeuuuuuh, non pas la main dans la tasse, non, on ne monte pas sur la canapé pour courir dessus, non la purée de carotte ne sert pas de gel pour les cheveux » et tant d’autres. C’est le passage obligé. Encore un point qui n’est pas mentionné dans le mode d’emploi de la bête… qui n’est d’ailleurs toujours pas livré à la naissance quand j’y pense… Faudrait peut-être voir à informer le fabricant parce qu’il me semble que ça fait un moment que les parents gueulent parce qu’ils comprennent rien à leur rejeton.

Publicités

5 réflexions sur “Comment élever un Gremlins à la maison

  1. Pingback: 18 mois, appel d’urgence ! «

  2. Putain je suis en plein dedans… Pas facile ! Elle ne veut que moi et pas son père, hurle si je dis stop au bout d’une heure de tétée, veut être dans les bras tout le temps…. Aaaah !!!

    J'aime

    • Et alors on fait quoi ? On cède, on écoute ou on doit imposer des limites : « oui tu veux ça, mais je ne peux pas toujours te donner ce que tu veux, tu as le droit d’être frustré de ce refus ». Parce que je me dis qu’elle commence à être à un âge où elle comprend pas mal de chose… notamment que pleurer me fait réagir… Que je suis pas super ferme… hum hum… Allez faut tenir bon hein, faut tenir bon :S

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s