J’m ma ville (attention, billet cucul)

Ouais, je sais, ça sonne un peu comme un mauvais slogan d’élection municipale. Pourtant, putain, je kiffe ma nouvelle vi(ll)e. Les gens sont gentils. Pas juste pour de faux. Non. Vraiment gentils, serviables et tout et tout. J’en reviens pas ! Ils disent « bonjour », sont souriants, détendus. Normal : je vis dans une ville balnéaire. J’y ai même passé mes vacances en septembre… Et c’est ce qui nous a décidé à nous y installer. Lacs, plages, pins, dunes, soleil… Allez j’arrête là…

Bon, avec cette nouvelle ville, j’ai donc changé pour une nouvelle vie, entre autres pour notre Zouzou. Mon Ours, comme tous les ursidés qui se respectent, a grandi dans la nature, avec pour voisins, veaux, vaches et moutons. Moi, j’habitais à 15 minutes de la plage où, dès que j’en ai eu l’âge (et les moyens matériels comme un vélo ou un scootaiiiirrr), j’y passais toutes mes après-midi, qu’il fasse pourri ou qu’il fasse beau, de 14h à 19h minimum.

C’était juste pas possible d’imaginer que ma Zouzou, elle, passerait ses mercredis après-m’ à faire du shopping rue Ste Cath’ avec ses copines pour s’acheter un jean qui coûte une blinde (à savoir environ le chariot de courses de la semaine pour 4 personnes, chien compris).

Bien sûr, on s’était toujours dit que la ville, un jour, on en partirait, même si à deux, c’est quand même bien pratique d’avoir tout à disposition, dimanche y compris. Et surtout, surtout, il y avait la carte UGC illimité : autant de films qu’on voulait voir pour même pas 20 euros par mois. Maintenant qu’on a un enfant, fini les cinés… et les avantages donc à être en ville ! C’était donc le bon moment pour concrétiser ce projet de quitter la ville pour plus de calme, d’autres valeurs et surtout plus de  nature (bon et en l’occurrence plus de famille même si je m’en passerais bien pour plusieurs raisons, mais c’est là un vaste sujet).

Donc nous y voilà et on n’est pas déçu. Dimanche, grand beau temps, malgré du vent et un petit 17° on a pu sortir et profiter de notre belle ville et ses entourages. Direction la plage et le bord de lac. En à peine 10 minutes, on se retrouve ailleurs. En fond, la mer, les dunes et les pins, et une magnifique vue sur le lac dans lequel se reflète le soleil. Un paysage saisissant qui me prend alors aux tripes : « Tu vois ma Zouzou comme c’est beau, tu vois, c’est là que tu vas grandir ». Et presque la larme à l’oeil, j’ai alors pris conscience qu’on avait réalisé ce projet, et qu’on offrait alors un avenir différent à notre petite fille.

Cela passe par la nature mais aussi par un état d’esprit plus authentique, chaleureux, sincère. Ici, c’est une autre manière de penser, de voir la vie et de la vivre, loin du stress des grandes villes et du côté bling-bling bordeluche centre-ville qui me sortait par les yeux. Un exemple : je vais aux Impôts et il y a quelques marches à gravir avant d’accéder à la porte d’entrée. Ben plusieurs personnes se sont proposées pour m’aider. Mieux : en sortant, c’est l’administré auprès duquel je m’étais renseignée qui voulait me filer un coup de main. On se prend même à discuter avec des gens que l’on connaît à peine au marché par exemple, de choses profondes, comme tout ce qui remplit le coeur, et non pas les poches.

Sans vouloir me lancer de fleurs, je pense que c’est un bien beau cadeau que l’on fait là à notre fille. Même si c’est sûr, elle nous conspuera parce que le magasin du coin n’a pas le dernier pantalon à la mode ou le sac Desigual pour la rentrée.

Allez, je vous envoie à toutes un peu de chaleur du sud-ouest et beaucoup de soleil à mettre dans vos coeurs.

Publicités

6 réflexions sur “J’m ma ville (attention, billet cucul)

  1. Hé, mais ça ressemble beaucoup à l’endroit où je vis ce que tu décris… cela dit, moi je ne suis qu’à 50 km de Bdx, j’ai le sentiment que toi tu es plus loin, non ?

    J'aime

  2. Oui plus loin, à 150 km au sud ;) Effectivement parfois, il ne faut pas partir très loin pour avoir une autre qualité de vie. Nous on a eu un coup de coeur pour cette ville :)

    J'aime

  3. coucou!
    mais tu écris ma vie? ou ma prochaine future vie?? on quitte nous aussi la grande ville (Paris) la rentrée prochaine pour le sud-ouest pour les mêmes raisons!!! une autre qualité de vie pour notre petit loulou et nous deux… on voudrait bayonne, anglet, biarritz… je suis d’origine basque (côté espagnol) et j’ai vraiment hâte que mon petit grandisse dans un cadre différent que le stress parisien!!!
    ça me fait vraiment plaisir de te lire si contente du changement, ça me donne plein d’espoir (tout changer pour une nouvelle vie ça me donne parfois en peu de vertige…)

    gros bisous

    J'aime

    • Ah changer de vie, c’est à la fois excitant et… effrayant. Mais pour le sud-ouest, que du bonheur ça ;) J’ai vécu mon enfance à Anglet ;) Mais on s’est installé dans les Landes car la région est un peu moins chère ;) Et que les Landes c’est quand même très beau :)
      Je te souhaite bonne chance pour ce changement de vie, qui, j’en suis sûre, t’apportera beaucoup ainsi qu’à ta petite famille. Au plaisir de lire ton blog :) (ma maman est andalouse ;)).
      Muchos besos :)

      J'aime

  4. ah les espagnols!!! on est partout!!! :-)
    uhmmmmm les Landes c’est un excellent choix !! ça nous plaît bien aussi… toute la région en fait, ça va être difficil de se décider pour un petit coin où poser enfin ses valises!!!

    muchas gracias por los buenos ánimos, yo también espero que todo nos salga muy bien…

    Un beso enorme

    J'aime

    • ^_^ Essaie de passer quelques jours de vacances ou un week-end pour te faire une idée où te poser ;) C’est ce que l’on a fait lors de nos dernières vacances. Cela peut aider !
      Tout ira très bien. A partir du moment où tu es avec ta famille. Le reste, c’est du matériel à gérer ;)
      Hasta la proxima
      Gracias a ti por leerme (mi espanol esta fatal, lo entiendo mas que lo hablo)
      Besos

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s