La fête des Reums

Y’en a qui disent que la fête des Mères c’est purement commercial : ça c’est sûrement les papas qui, derrière un discours anticonsumériste, n’ont juste pas envie de se casser la tête pour trouver une idée de cadeau… ou leur tirelire. Ou les mamans déçues de ne rien avoir.

Ben moi j’aime la fête des Mères. Je kiffe la fête des Mères. Ma fête des Mères. Un jour spécial qui me permet de savourer le plaisir d’être maman. C’est mon jour et j’ai décrêté que ce jour-là, j’étais la reine. Un jour pour dire un peu « merci de m’avoir fait papa » mais aussi un jour pour dire « merci d’être là tous les jours pour t’occuper de tout » ou « on t’aime ».

Un jour où on n’est pas non plus obligé de se saigner aux quatre veines pour me faire un cadeau, attention, ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit morue. Non, tu peux cueillir un bouquet de fleur composé de ronces et de pissenlits, réaliser un magnifique collier de cannellonis, ou piquer un poème à Victor Hugo et le recopier sur du papier (note pour mon Ours s’il passe par ici : si t’as moins de 12 ans bien sûr), me ramener un gâteau au chocolat, ou m’offrir un livre (et en plus c’est pas comme si j’en avais déjà 10 000  à lire pendant le temps que je n’ai pas et que même je continue à en acheter…), moi je serais contente. Ben oui : derrière ces cadeaux, pas toujours très beaux esthétiquement si j’en crois les dires d’autres mamans en ce qui concerne les loulous, y’a toujours beaucoup de coeur, du temps passer à penser un peu à moi et ça, ça n’a pas de prix.

N’empêche qu’il me tarde de recevoir tous les cadeaux tout pourri que ma Zouzou pourra me faire de ses petites mimines. En attendant, c’est mon Ours qui s’en charge et ça j’adore ! Je suis fan des surprises, quelles qu’elles soient, même si c’est trois fois rien. Même trois fois rien me fera plaisir : ce sont tous les petits riens qui remplissent mon coeur.

Alors, alors, alors ? J’ai eu quoi pour la fête des mères ? Des « papa papa papa » toute la journée  (je devrais penser à me raser) et un très beau bouddha que j’avais vu à Maison du Monde et un énorme gâteau au chocolat en forme de coeur après un petit repas maison succulent. Je vous laisse deviner qui a fait quoi ;)

Publicités

4 réflexions sur “La fête des Reums

  1. Ah ben t’en as de la chance… Attends que je réfléchisse, (ben oui, moi c’était il y a 3 semaines, je te laisse trouver d’où je viens!) j’ai eu droit à une belle cascade, des « papa, papa, papa » (on doit avoir le même modèle) et… rien…
    Mon Ours à moi, il l’est totalement! Mais bizarrement, là, j’ai droit à: « Et ma fille elle m’offre quoi pour la fête des pères? » Mouarf…

    J'aime

    • Sté, t’es de Belgique non ?
      Moi ton Ours, je lui ferai le même coup, histoire qu’il comprenne. Mieux : à Noël pareil « ben quoi, t’es plus un gosse non ? ». Te jure, ces hommes.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s