Allaitement : les bienfaits au-delà de la santé

L’allaitement, n’en déplaise aux industries agroalimentaires, reste la meilleure alimentation pour le petit d’homme. Et ça, c’est l’OMS qui le dit, rien que ça. Moi je dis, ça déconne pas.
Bénéfices pour la santé de l’enfant mais aussi pour la maman, si si, (voir le site de la Leche League, incontournable). L’OMS dit même que « les bienfaits se font ressentir jusqu’à l’âge adulte ». Waouh, ça, ça fait réfléchir.

Les bénéfices pour la santé (pêle-mêle et j’en oublie) :

– pour la maman (d’après Claude Didierjean-Jouveau):

  • cela permet de diminuer les risques d’hémorragie après l’accouchement
  • permet de dire bye bye aux règles encore quelques temps et évite donc des problèmes d’anémie (si on peut éviter après 9 mois de baleine de grossesse, c’est pas mal)
  • tu retrouves une taille de guêpe plus vite
  • cela diminue les risques de cancer du sein
  • et protège de l’ostéoporose

pour le bébé :

  • réduction des risques de RGO
  • réduction des risques de Mort subite du nourrisson
  • protège des risques d’obésité durant l’enfance
  • et tout ce qu’apporte un lait maternelle et pas artificiel (immunité, protection contre les infections…)

Mais il existe aussi des bénéfices pour le développement psycho-affectif de l’enfant selon de nombreux spécialistes. Vous avez bien lus. Et nos grands-mères peuvent trembler  : non, l’allaitement ne fait pas des enfants collés à leur mère, au contraire, l’allaitement et le maternage font des enfants équilibrés et très ouverts aux autres. Allez, ça t’en bouche un coin non ? Réduction du stress maternel, lien mère-enfant, les bienfaits sont multiples.

Même le PNNS (Programme national nutrition santé) consacré à l’allaitement maternal est formel ! « L’allaitement maternel, que ce soit pour des raisons psycho-affectives, nutritionnelles ou environnementales, apporte un bénéfice sur le plan cognitif, modeste mais démontré dans la majorité des études, qui persiste à l’âge adulte. »

Selon une autre étude « Contrairement à la croyance voulant que l’allaitement prolongé rende l’enfant très dépendant de sa mère, il le rend, en réalité, plus assuré et lui permet de croître socialement ».

D’après Marc Pilliot, pédiatre et président de la Coordination française pour l’allaitement maternel (Cofam) au sujet des « allaitements très prolongés, pendant plusieurs années, les études menées dans d’autres pays montrent qu’ils donnent des adolescents équilibrés, qui ne sont pas du tout « ventouses ». Ils ont envie de quitter la maison, comme les autres, mais n’éprouvent pas le besoin de claquer la porte« .

Voilà qui est clair. Même si les bienfaits de l’allaitement intéressent peu la recherche (c’est vrai finalement, c’est pas comme si c’était juste l’essence même de l’alimentation du petit d’homme), je sais que de nouvelles découvertes seront faites. Les femmes sont faites pour allaiter : ainsi va la vie. Faut juste que les médecins, le corps médical, les sages-femmes, les pédiatres soient correctement formés pour donner de vrais bons conseils aux mamans et pas des « oh ben vous complétez avec du LA s’il a encore faim » avant que l’allaitement soit vraiment installé qui plus est…

Alors si toi derrière l’écran, tu doutes, tu traverses le pic des 3 semaines ou des 3 mois, que tu désespères : penses à tout ça. Un magnifique cadeau que tu fais à ton baby et à toi ;) Fais-toi aider : Leche League, Solidarilait, Les Seintes, des amies qui sont passées par là et qui ont choisi l’allaitement long. Mais courage !

(Ceci est ma 5e contribution pour les Vendredis Intellos de Mme Déjantée)

Publicités

10 réflexions sur “Allaitement : les bienfaits au-delà de la santé

  1. Pingback: L’allaitement et le développement psycho-affectif de l’enfant « Les Vendredis Intellos

  2. excellent article! je vais même le partager partout ou je peux ! :)

    ça fait du bien de lire tout ça une « bonne fois pour toute »

    J'aime

    • Oui comme tu dis : et j’ai découvert beaucoup en écrivant cet article. Au moins, j’en sais un peu plus pour le jour où le deuxième est en route. La puer qui va me conseiller pour mon allaitement n’est pas née !

      J'aime

  3. Dommage qu’il faille vanter les bienfaits de l’allaitement comme dans une pub pour inciter alors que c’est tout de même la nature qui nous a conçu pour allaiter nos enfants.
    Dans la nature, seuls les orphelins de maman ou abandonnés sont nourris au biberon par l’homme quand ils sont sauvés.

    Avec un comm comme ça, je précise que je ne suis pas pro-allaitement, je n’ai rien contre le lait maternisé mais il était logique pour moi d’allaiter mes enfants temps que je ne travaillais pas.

    J'aime

    • Grave vrai Miss Brownie. Dommage que tout cela ne soit pas inscrit dans l’inconscient collectif, que cela n’aille pas de soi, que les conseils reçus sont toujours aussi pourris, et que le bib est presque la norme…
      La femme est fait pour allaiter même si ce chemin n’est pas toujours un long fleuve tranquille… comme la vie finalement.

      J'aime

  4. J’acouche dans 6 mois, je compte bien allaiter. Je compte me tourner rapidement vers des associations qui pourront m’aider dans cette démarche et me donner toutes les infos nécessaires :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s