Quel rôle pour les pères à l’accouchement ? – Baby Boom 2

Hier soir j’ai regardé Baby Boom. Parce que, comme je le disais la semaine dernière, j’adore les accouchements, tout ce qui touche à la maternité et au monde hospitalier. Ce qui touche à l’être humain quoi finalement.

L’épisode d’hier était soit disant axé sur la place des pères.

Et ben les pauvres, l’image donnée des pères étaient à la hauteur de la qualité du programme : merdique.

A noter qu’en passant, pour faire un mini débrief de l’émission (je peux pas m’en empêcher !!),  on aura au moins vu :

– une mise au sein, (suggérée hein, on a le droit de montrer des meurtres à 20h30 dans des séries policières, mais un bébé au sein, sacrilèèèèège !),
– deux peau à peau (dont un avec un papa) ;
– un sage-femme pas con ;
– un obstétricien un peu canon (j’aime les Ours, j’vous avais pas dit ?) ;
– un accouchement sans péridural (mais avec des cris, à ce qu’il paraît, un grand manque de dignité…ben voyons… essaie de faire passer un melon dans un trou de la taille d’une prune et on va voir si tu vas pas gueuler un tout petit peu) ;
– zéro épisio ;
– zéro suite de couche ;
– zéro baby blues ;
– des conneries à gogo…

Je m’arrête là, je me réserve pour jeudi : soirée débrief sur la page Facebook de MaxiBestOfMcMaman ;)

Revenons à nos moutons, ou à nos pauvres papas si tu préfères (la différence est parfois infime, rapport aux poils). Donc hier soir on a vu :
– Un homme bien lourd qui gave tout le monde avec ses blagues pourries et encourage sa femme comme un boxer sur le ring « c’est chiant les filles, ça met du temps à venir », euh, PTDR…) ;
– Un qui encaisse tout sans rien dire et qui tombe dans les pommes ;
– Un plus flippé que sa femme (qui attend des jumeaux, certes) et qui dit « il faut laisser la magie de l’accouchement… euh la magie, vue la tête d’Exromiste  de sa femme qui en chie, je dirais magie noire alors.

Des clichés, encore une fois. Je ne dis pas qu’il n’y a pas des hommes comme cela, je ne juge pas non plus. Mais bon, ils ont encore privilégié la forme au fond. Parce qu’un accouchement, ce n’est pas toujours passionnant pour ceux qui sont là. Et ce n’est pas toujours tout noir ou blanc, avec des larmes ou des cris de joie. Cela peut aussi se vivre dans la sérénité. Mon Ours n’a pas versé une larme, et moi non plus. Et pourtant ce moment était intense ! Seulement force est de constater que c’est pas très funky pour les spectateurs. Pas télégénique un accouchement ?

J’ai été choquée par une image, ou enfin une parole, puisqu’on montre pas grand-chose dans cette émission. Une sage-femme propose au papa lourd de voir la tête de sa fille qui commençait à sortit de la choupinette de sa chérie. Il a refusé une fois. Elle insiste et l’incite à venir : il se laisse convaincre… et à la tête qu’il a fait, je me suis dit : « Eh bim, un homme traumatisé, un ! ». Euh, laisser le choix, c’est possible. Si toi sage-femme tu trouves ça génial de voir la tête sortir, le papa moins (et la maman pas forcément non plus… quand on m’a propose un miroir pour voir la tête de ma fille prête à sortir, j’ai répondu « euh, non merci, j’imagine très bien comme ça doit être… »).

Quelle place donner à l’homme alors ? Quand l’accouchement est déjà surmédicalisé, que le corps médical fait figure d’autorité, que la femme même n’est pas toujours écoutée. Je me pose bien la question. Que peut faire l’homme pour aider la femme ? S’il gêne le corps médical, il peut aussi gêner la femme pour qui accoucher se fait seule. Il peut aussi être une précieuse aide pour pousser. Et parfois, juste sa présence rassure, tout simplement. Et puis à mon sens, le papa peut être là sans voir tout ce qui se passe. Par pitié, laissez-leur une place.

Publicités

7 réflexions sur “Quel rôle pour les pères à l’accouchement ? – Baby Boom 2

  1. Je ne voulais pas qu’il soit là pour l’accouchement, lui sans plus mais vu que ça a dégénéré, le staff lui a demandé de rester à côté de moi pour la césarienne.
    HEUREUSEMENT qu’il était là. Silencieux, protecteur, câlin et tranquille. Il a tenu son rôle à la perfection.

    J'aime

  2. Heureusement que mon Zhom était là !!! il m’a aidé à crier, à me re centrer et tenter de passer au dessus de ma douleur ( ouai je sais facile à dire on passe pas au dessus on se la prends et elle nous déchire) et à pousser pour expulser .
    Oui heureusement qu’il était là pendant cet accouchement un poil trash par la douleur que j’ai supporté , sans lui j’aurais perdu pied et les choses auraient pu ne pas aussi bien finir ! oui merci mon Zhom d’avoir vécu ça avec moi :)

    J'aime

  3. Coucou!

    ça fait longtemps que je n’ai pas commenté mais je lis toujours ton blog avec assiduité!
    J’ai vu en replay l’emission aujourd’hui… Choquée par les mêmes choses! Déjà cette phrase « moi j’ai gardé ma dignité »… Comment dire…. Tant mieux, mais tant mieux pour elle! Ayant accouché 2 fois sans péri, en hurlant plus fort qu’une baleine (dixit mon homme, mais moi j’aime le chant des baleines :-D), je peux dire que ce moment n’a rien à voir avec la dignité. Tu le vis, tu le ressens, tu te laisses emporter pour la force incroyable de l’évènement, et ma foi, chacune gère comme elle peut. En criant, en hurlant, en chantant, en se crispant. C’est quoi, garder sa dignité pendant un accouchement? Perso je préfère mille fois une maman qui se laisse aller, hurle, et vit l’instant qu’une maman qui garde son balai dans le cul, et qui se bloque parfois.

    Et puis, ne t’en fais pas, en tant que sage-femme, j’ai aussi été choquée par celle qui propose au papa de voir la tête de son enfant. Et un homme traumatisé, un, et une vie sexuelle peut-être foutue en l’air, une! Surtout en insistant bien en disant qu’il n’y avait rien de terrible. Et bien si, le sexe distendue de sa femme par la tête de son bébé, même si pour la sage-femme c’est tout joli, pas de sang, pas d’éraillures ou que sais-je encore, pour un papa qui ne souhaite pas le voir, ça peut être porteur de lourdes conséquences…

    Ah oui, encore un point, c’est quoi cette manière d’appeler la patiente qui a des jumeaux « la gémellaire » et surtout, devant elle! Une patiente n’est représenté que par sa caractéristiques obstétriques et c’est vraiment, vraiment triste! (manquerait plus qu’on entende « ha, la « salle 2 » elle a bien accouché ce matin). Bref, le sujet me passionne hein… :-D
    Bon, avec tout ça, j’espère ne jamais devenir comme ces sage-femmes…

    Au fait, c’est laquelle que tu as trouvé pas con pour finir? J’ai bien aimé la blonde souriante, même si elle était un peu à côté de la plaque parfois!

    Et on est comme toi, on a pas pleuré au moment de la naissance (enfin si, juste avant, de douleur…), mais pas une larme quand le bébé était là, juste un sentiment incroyable devant l’immensité de ce que représentait ce petit-être devant nous…

    Merci pour ce super billet par ailleurs :-)

    J'aime

    • Merci à toi pour ce commentaire. Il vaut ton silence dans les com ;)
      Alors tu es sage-femme ?? Waoauuuh ce métier me fait rêver même s’il doit être parfois (souvent) pas rose… Je te ferais bien une interview d’ailleurs si ça te dit :) Justement peut-être en réaction à cet épisode. Pour dire que non, c’est pas partout comme ça. Parler de ton métier, tes convictions, et ton désir, d’après ce que je comprends, que les accouchements soit davantage à visage humai,.
      Egalement choquée par la dénomination des patientes. Le nom, c’est top compliqué ?
      merci pour ton commentaire, comme d’habitude toujours revigorant et pétillant :) Des bisous !

      J'aime

      • Je viens de voir ta réponse! Merci de m’avoir lu :-)

        C’est vrai que tu n’as pas accès aux profils des fans en fait… Et bien pour tout dire, j’suis un peu novice (j’ai eu mon diplôme puis mes enfants, ça fait 1 an que je n’ai pas mis les pieds dans une maternité, et j’ai jamais bossé encore autrement qu’en tant qu’étudiante, même si déjà participé seule pendant l’accouchement), je n’ai pas étudié en France même si j’y ai fait un stage (sinon c’était en Suisse, ou le côté humain et largement plus abordé pendant la formation), mais avec grand plaisir si je peux t’aider ou répondre à des questions pour un article (waaa une ITW carrément…)! Je (re-)commence le travail dans 2 mois, en France, et j’ai un peu peur de l’ambiance et la prise en charge avec une telle émission…

        (d’ailleurs je dois toujours te donner mes impressions du Pinja Pocket, tellement à faire!). :-D

        Des bisous aussi! (je suis la même mais je te donne mon autre mail, celui d’avant c’est juste pour FB)

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s