La pesée des âmes

En ce moment, je fais ce que l’on appelle un travail sur moi. Je ne sais pas encore si c’est positif, mais ce travail-là est nécessaire. Cela passe par du shiatsu, une thérapie et… de la sophrologie. Tous les moyens sont bons pour que ma vie change.

Changer : ce n’est pas si simple.
Cela peut faire peur.
Et cela peut tout chambouler.

Du coup, je fais le point, avec un grand « P » (et non pas « pet » hein). Une sorte de pesée des âmes. Enfin, de mon âme.
Je sonde mon Moi.
Et des fois, je n’aime pas ce que je vois.
Au moins je prends conscience.

Conscience que je ne suis pas celle que je crois.
Que je n’aime pas celle que je suis.
J’ai des principes et je ne les mets pas en application.

Alors, bien sûr, je pourrais me dédouaner lâchement en disant : « C’est pas ma faute, c’est ma mère, et puis mon père. C’est mon enfance ».
J’ai tellement peu existé qu’aujourd’hui je crie ma présence « moi moi moi ».
Rien à battre de tout ça.

Je veux être une autre. Une moi, en mieux.

Je suis sauvage, limite associable. Et après je me plains de ne pas avoir de nouvelles des amies.
Je dis que j’aime le contact avec les gens mais il n’y a pas plus gauche que moi : je blesse, je parais juger, je donne des conseils pas demandés…
Je ne sais pas prioriser les choses quand j’ai du boulot : tout passe en dernier…
Je ne suis pas la maman que je veux être : je manque de patience (et de sommeil).
Je ne me sens pas comprise ou entendue mais est-ce que je montre au moins aux autres que je les comprends ?
Je reproche aux amis des choses que moi-même je suis. Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ?
Je suis pro-communication alors que je ne sais pas dire les choses, les exprimer calmement, clairement, avec les bons mots pour ménager les gens. Mon deuxième prénom c’est « brut de décoffrage ».
Je me sens laissée pour compte, mais est-ce que je dis au gens combien ils comptent ??
Je me sens victime et tout cela fausse ma vision de la réalité.
Je me sens victime, comme ma mère, et ça, je le hais.
Visage dans le privé, autre rôle en société : je suis comme le caméléon, je m’adapte, me protège.
Et pourtant c’est à ceux qui sont les plus important pour moi, à qui je fais le moins de cadeau, le plus de mal…
J’essaie tellement d’être autre que je passe à côté des choses essentielles.

Je sais que je suis en période de réajustement, je sais que les choses vont changer un peu en moi… Je l’espère à vrai dire. Car parfois le chemin est un peu long pour y croire totalement.
A ce qu’il paraît la sophrologie fait voir la vie du bon côté.
D’ici un an, je devrais être autre.
Un peu moins engluée dans le passé.
Un peu plus tournée vers le présent.

Alors rendez-vous dans un an, avec mon Moi plus reluisant.

Publicités

16 réflexions sur “La pesée des âmes

  1. Tu es tout simplement humaine. Que celui qui s’aime à 100% me jette la première pierre ! Moi en général les reproches je les fais à mon mari alors que ce n’est pas de sa faute ! Dernière en date sa soeur ….
    Ne te blâme pas autant, des amis tu peux t’en faire autrement et nous on t’aime bien et crois moi que si un jour tu me juges ou me critiques je t’enverrai paître :) (même si j’en n’ai jamais le courage !
    Tu es bien comme tu es sinon ton homme ne t’aimerait pas et tes enfants non plus. Je ne suis pas patiente avec ma fille même si j’aimerai l’être plus mais je me dis qu’avec le temps ça ira mieux parce que pour le moment, je ne peux pas faire plus mais je lui répète tout le temps à quel point je l’aime et surtout avant qu’elle aille se coucher !
    Fais tout pour te sentir mieux mais ne te blâme pas !

    J'aime

  2. Simsfamily a raison, tu peux faire en sorte de te sentir mieux dans ta peau, mais ne pas te noircir car il existe des gens (comme nous) qui t’apprécions telle que tu es, avec tes bons et tes mauvais côtés. Nous en avons tous, nous avons également tous des regrets : et si, et si …
    Et si on tournait la page sur le passé, mais sans oublier les souvenirs, et qu’on fasse un présent douillet, et qu’on s’aime encore pour les jours futurs.

    Allez, courage dans ta quête du Toi.

    J'aime

  3. j’ai découvert la sophro lors de mes grossesses. au début c’était surtout pour l’accouchement (vraiment top!) mais j’ai continué les exercices après, et j’ai pousuivis mes lectures.
    moi qui suis très impulsive parfois, entêtée, toujours sur le feu … j’ai appris à relâcher la pression, prendre davantages de recul sur les choses. bon ce n’est pas encore gagné … mais je me sens beaucoup plus sereine qu’avant. et j’essaie d’agir moins sur un coup de tête, et ça, c’est déjà énorme ! ;-)

    Mais le principal c’est de se sentir bien, il ne faut pas changer, juste apprendre à être bien.

    J'aime

  4. Oulala si je devais dire tout ce qui ne va pas je pondrais un roman (mauvais le roman mauvais). Mais bon voilà parfois nos défauts sont nos qualités ils font ce que nous sommes et s’ils nous déplaisent ils peuvent plaire aux autres encore faut il être honnête avec soi même et montrer au monde notre « vraie » nature.
    Allez vasy: Sors tes griffes!

    J'aime

    • Montrer ma vraie nature… j’en suis incapable.. Seul mon Ours me connaît vraiment… Quant à mes travers, je suis davantage indulgente avec les autres qu’avec moi-même…. Et déjà que je ne suis pas très indulgente, imagine…Merci pour ce message en tout cas.

      J'aime

  5. On a tous nos défauts, et nos difficultés, ça n’empêche pas les gens qui nous aiment de nous aimer. Je crains souvent que mes problèmes, mes défauts (nombreux) fassent qu’on ne m’aime plus, qu’on ne m’aime pas, en gros le mal être je connais grandement. Pas facile de se dépasser pour se sentir mieux, bravo à toi qui te lance dans cette démarche, je te souhaite d’arriver très vite à te sentir bien dans ta peau!

    J'aime

  6. C’est très courageux ce que tu as écris te mettre à « nue » pour mieux avancer mais tu sais même avec la barrière de l’écran on t’aime comme tu es, tu as un coeur en or et une jolie plume et même si face aux gens tu as l’impression de ne pas arriver à t’exprimer comme tu le voudrais, ( et j’en sais quelque chose don Quichotte c’est moi !Les moulins à vent de mes combat n’ont plus de secret ) de te sentir mieux comprise sache que tu es douée pour écrire et que dès fois l’écris c’est mieux que la parole .

    Essayer de s’accepter soi telle qu’on est pour mieux accepter les autres et vivre avec ces mêmes autres.
    S’accepter soi même c’est mon combat mon fardeau, j’ai depuis toujours tellement de mal à m’aimer aussi bien physiquement que moralement et c’est loin d’être gagné mais j’essaye tant bien que mal.

    Pour ce qui est de la patience là j’en suis à un stade très limite, ma fille me rends gentiment dingue et j’ai bien du mal à prendre sur moi ,j’aimerai tellement faire mieux ne pas aller jusqu’au clash ,je n’aime pas cette relation conflictuelle entre mère fille, mais comme la vie Réelle d’une simsfamily je n’oublie jamais de lui dire que je l’aime et que même si on se fâche je l’aimerais toujours très fort !

    Dans mon combat de reprise de maîtrise sur moi et ma vie il y a mes amis vaste programme … j’ai tellement envie de les revoir plus, comme avant, de profiter de bons moments à discuter devant un bon repas.
    Mais voilà je viens encore de refuser une invitation, d’une pendaison de crémaillère à Bègle parce que pas de mode de garde pour les gremlins et en prime c’est le week ou tombe les 1 an de gremlins2 , alors les  » mais il sait même pas qu’il va avoir 1 an ! vous pouvez fêter ça un autre jour, c’est pas grave »… ben je dis non ,rien n’est grave de ce point de vue la mais c’est sont premier anniversaire même si il ne sait pas quel jour on est ça a sa petite importance dans mon coeur de maman qui a mis au monde ce petit bonhomme il y a déjà 1 an; ou encore les « ben amène les enfants ! » il y a une chambre d’amis chez eux … on sera plus de 35 … sympa … je dis non ! encore.

    Je te souhaite tout pleins de courage pour ce changement que tu amorces même si le chemin est long tu t’y es engagée c’est déjà beaucoup.

    Moi pour le moment je reste encore sur ma berge seule avec ma tête remplie de questionnement à regarder les autres de l’autre côté peut être que je traverserai peut être pas … seul le temps et ma vlolonté le dira .

    ça vaut bien un petit coeur ;) <3

    J'aime

    • Merci pour ton message, tes messages toujours consolants. Je sais ce que c’est d’être maman d’un petit bout, mais de deux… Cela ne doit pas être simple malgré le bonheur que cela apporte. J’espère que toi aussi tu pourras t’apaiser… Aime-toi, tu es une bien belle personne… sans doute trop idéaliste comme moi. Le seul tort que cela peut te causer c’est bien à toi.
      Et n’hésite pas, je suis là pour te pousser de l’autre côté de la berge. Petit à petit, on y arrive. Commence par t’occuper de toi : cela donne un grand sentiment de liberté et d’assurance.
      Je t’embrasse bien fort Aline :) Pour le coup, je t’en mets 2 des petits cœurs <3<3

      J'aime

  7. commencer cette démarche c’est déjà t’accepter un peu et aller vers du mieux.
    J’applaudis ton courage car je ne me supporte pas souvent ces derniers temps mais je ne fais rien pour changer..
    Avoir confiance en soi est très difficile quand on nous a rabâché pendant toute notre enfance que l’on ne valait rien..et je comprend ton côté brut de décoffrage..
    Je ne te connais pas personnellement mais j’aime ce que je lis de toi et tu as surement beaucoup de qualités en tant que maman, fais toi confiance et tourne ta tête du mauvais vers le bon côté et tu y trouveras de bien jolies choses..

    J'aime

    • Prendre le chemin pour s’aimer vraiment, c’est juste le premier pas et les suivants qui sont difficiles. S’aimer soi, il n’y a rien de plus important dans la vie pour aimer les autres. Je te souhaite aussi de trouver le bon moment et le soutien pour entreprendre un chemin.. si tenté que tu en ai besoin ;)
      Merci pour la douceur de tes paroles… ça fait du bien de lire « j’aime ce que je lis de toi ».
      Promis, j’essaierai de me voir de manière un peu plus positive…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s