Ma lettre au Père Noël

Très cher petit papa Noël,

C’est Kiki qui te parle.
Encore un courrier que je t’écris et qui, je le sais, va rester lettre morte. Eu égard à ma demande de l’année dernière au sujet du nombre d’heures que compte une journée (tu me remets le vioc ? et fais pas l’innocent, j’ai des preuves).
Non pas que tu n’ai pas été très sympa avec moi ou avec d’autres… Je mets ça sur le compte de ton Alzheimer débutant.

Je sais aussi que j’ai été un peu menaçante mais faut dire que tu le cherches, merde. Quand y’en a qui demandent des tablettes à 400 boules et qui les ont et que moi je te demande juste quelques heures en plus dans la journée, et que j’ai que dalle, je me pose des questions. T’es de mèche avec ce connard de Marchand de Sable, c’est ça ? Parce qu’en plus de ne pas avoir eu ce que je voulais, il semblerait même qu’il y ait un petit malin qui me pique des heures dans la journée, si si – suis sûre que tu sais de quoi je parle.

Bon, va pour l’année dernière, t’as vu, je suis pas rancunière.
Mais cette année, tu peux pas me louper (ou sinon c’est moi, qui vais pas te louper, capicce ?).

J’ai été suuuuuuuper sage cette année !! J’ai fais hypra gaffe.

Bon, j’ai été chiante, mais pas plus que les années précédentes. J’ai au moins le mérite de le reconnaître.
Ouais, j’ai fais mon oursonne boudeuse : mais ça, c’est les gens aussi. Et puis j’habite les Landes maintenant, la forêt, tout ça, ça fait ressortir des instincts primaires chez moi.

Non sérieusement, tu peux pas faire un effort ? Y’a au moins deux-trois trucs que je peux avoir pour Noël non ? Et dis pas que tu peux pas, la crise, tout ça : je m’en balance ! Noël, c’est Noël, crise ou pas !
T’as compris ?
Ouvre bien tes oreilles et prends note, sinon, tes biscuits et ton verre de lait au pied du sapin, tu peux te les mettre là où je pense cette année (derrière l’oreille hein, je précise pour celles qui ont l’esprit mal tourné).

Donc petit papa Noël, voici ma liste de ce que je veux pour Noël :

– du travail : j’ai monté ma boîte depuis septembre, j’ai plein de touches, de contacts et rien de signé. Pour faire simple : je veux des signatures. Merde, j’ai envie de bosser, et j’ai rien. Y’en a qui ont du taf et qui n’ont pas envie de bosser. Faudrait peut-être voir à rééquilibrer le truc non ?
– une carte cadeau Fnac illimitée : trop de livres à lire, pas assez d’argent.. et de temps : t’as qu’à me faire un pack livre + heures de lecture libres.
– des macarons Pierre Hermé : même qu’ils vendent en ligne maintenant, t’as même pas à bouger ton cul du traîneau. Bon, tu les prends version light zéro calories, faut pas déconner non plus. Tu t’arranges avec Pierre, je veux pas savoir.
– un peu d’argent : un peu plus que les étrennes de Tata Fernande, mais pas le million non plus, je suis une fille simple.
– du temps.
– du temps de sommeil ou alors avoir la patate avec seulement 5 heures de sommeil dans la tronche (tu vois ça avec le Marchand de Sable, j’ai son mail si tu veux, mais tu évites de lui répéter ce que je t’ai dis sur lui, merci).
– un vortex qui me permettrait de voir mes amies bordelaises sans me taper 1h45 de route au milieu de blaireaux (les gens, pas les animaux).
– un vortex qui me permet de partir un week-end à Florence avec mon Ours, mais pour pas un rond.
– un candidat potable pour mai 2012 (ça va pas être difficile de faire mieux que les candidats déclarés pour le moment hein, two fingers in the nose).
– que mon papi et ma mamie soient encore avec nous un an au moins : ça tu vois avec Qui Tu Sais. Je sais que t’as des contacts.
– du bonheur pour tout le monde : ça coûte rien, fais pas ton radin.
– un petit frère ou une petite soeur pour Zouzou, bon, comme je te préviens en retard, tu me fais ça pour l’année prochaine – faudra pas dire que je t’ai pas prévenu, hein, Monsieur- j’ai-plein-d’excuses.
– et un petit appart qui va bien pour la petite famille, pas un palace, juste un truc à nous (t’as pas un cousin banquier ?).

Voilà, tu vois, ma liste elle est pas longue.
Et puis, tu sais père Noël, j’ai une petite fille maintenant, et j’ai des relations. Si tu veux que je lui fasse croire au Père Noël, va falloir se tenir à carreaux… un job est si vite perdu aujourd’hui.

Allez, sans rancune mon petit papa Noël chéri.
Et profite bien, l’année prochaine on risque de passer aux 39 heures, fini Facebook et Twitter pendant les heures de bureaux.

Des bises !

Publicités

8 réflexions sur “Ma lettre au Père Noël

  1. Nan t’es pas gourmande du tout! J’espère bien que t’auras tout ça! Enfin je crois qu’un petit frère ou une petite soeur pour Zouzou va pas aider ton compte temps ou ton porte monnaie. Mais on n’est pas obligé d’être logique dans la vie!

    J'aime

  2. excellent j’ai bcp aimer te lire continu e a me faire rire ca fait du bien c ‘est tellement naturelle
    ps je te souhaite o moin s une ou 2 chose ke tu as demander

    J'aime

  3. Je confirme qu’un petit bout de plus va pas aider ton compte temps… mais c’est ça aussi la magie de Noel.

    Au fait tu peux pas lui dire au père Noel que j’ai presque le même liste que toi, il n’aura qu’à faire un copier-coller (comme ça lui aussi il va gagner du temps).

    J'aime

  4. Pingback: Cher Petit Papa Noël «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s