Joël, Noyeux Joël, il y a des oiseaux punks dans le ciel (avec du cadeau dedans)

Je t’ai déjà parlé de la marque Punky Birdy. Mais si, rappelle-toi ! T’as pas suivi ? Tu mérites une bonne baffe dans ta petite gueule, mais bon, tu peux aussi te rattraper en lisant mon billet et en allant jeter un coup d’œil sur le site punkybirdy.fr.

Pour faire bref : c’est une jolie marque que j’adore, qui fait des vêtements tout beaux tout bios de 0 à 2 ans pour les parents et les enfants un peu rock’n roll. De la couleur, du rayé et des imprimés très cui-cui pas culcul dans des prix hyper abordables qui t’obligent pas à choisir entre manger et habiller éthique ton petit monstre.

Aujourd’hui, je te propose donc de gagner un lot de deux bavoirs Punky Birdy – parce que bon, t’as beau être un parent rock’n roll un peu punk sur les bords, ça reste relou de laver le tee-shirt Sex Pistols de ton bébé qinze fois par jour ou d’essuyer le cuir de son mini-blouson –  et un bon d’achat de 20 € : sympa ou sympa ?

Pas juste canons les maxi-bavoirs ?

Pour rester dans le thème de la marque, on a décidé Claire, créatrice de la marque, et moi de lancer un concours spécial Noël. T’attends pas à du gnan-gnan…

Le thème : raconte ton Noël le plus rock‘n roll.

Le vomi de Tata Fernande après la bûche, le doigt coupé en ouvrant une huître, l’intoxication alimentaire : on prend tout !

Tu as jusqu’au 6 décembre minuit pour poster ta participation en commentaire à ce billet, après bien évidemment être devenu fan de Punky Birdy et de L’avis de Maman.

Bonne channnnnnce !!

Publicités

12 réflexions sur “Joël, Noyeux Joël, il y a des oiseaux punks dans le ciel (avec du cadeau dedans)

  1. Mon Noel le plus rock’n’roll, c’était l’année dernière. On est parti à 4h de chez nous dans la famille de mon Chéri (on fêtait les 80 ans du papy en même temps), sous la neige avec notre fils qui avait trois mois. On arrive dans un petit village, routes super escarpées et glacées, j’ai bien flippé, ça commençait bien.
    Là une bonne trentaine de personne qui commence à tripoter mon fils, puis on commence l’apéro… à 21h. On prend l’entrée à minuit, à 3h du mat, le repas n’était pas servi… fatigue, crise de nerf, je suis allée me coucher et me suis pris la tête avec mon mec.
    Ah c’était rock’n’roll… mais pas dans le bon sens du terme ! Je mérite bien de gagner pour me consoler non !

    J'aime

  2. Alors, moi j’étais enceinte de 6 mois et je bossais le jour de Noël. C’était l’année dernière. Pour vous remettre dans le contexte, je travaille aux urgences et pour cause de grossesse avancée, j’avais fait la journée du 25 au centre 15. Autant vous dire que ça a été animé. J’étais donc passablement fatiguée. Mon cher et tendre était parti passer les fêtes chez ses parents à 600 km de là. Ah autre remise dans le contexte, on habite en montagne. Et pas de famille autour. Contexte: Merry Christmas alone in the snow après une journée de boulot. Ben oui, l’année dernière à Noël on s’est tapé genre 40 cm de neige dans la journée. Routes incluses. Ça a l’air long mais tout est important. Voyez vous la chute venir? Enceinte de 6 mois, fatiguée, un peu triste, le jour de Noël, je décide d’aller au plus court pour rentrer chez moi, et de prendre le petit raccourci, la petite route en pente qui coupe à travers champ… … … Et maintenant vous la voyez la chute? A 20h30, ça commence à monter, ça passe, j’accélère, ça passe encore, on continue, ça passe facile. A 20h34: c’est pas passé. Ça ne montait plus. Impossible de faire demi tour. Bloquée dans la neige avec mon gros bide et ma voiture pourrie. En pleine campagne. Heureusement un type avec un gros 4×4 est passé par là, a pris le volant, a reculé ma petite voiturette jusqu’où ça roulait pendant que sa femme rentrait avec le 4×4 chez eux. Suivez vous? Il s’est donc reconduit chez lui avec ma voiture et moi dedans. Et pour aller chez lui, devinez par où on devait passer? Par une petite route de campagne pas déneigée… A 21h, ça passe, il accélère. A 21h04, ça PASSE PAS putain, bloquée avec un inconnu dans la neige avec cette foutue voiture! Donc l’inconnu, par moins 10 a couru chez lui pour aller rechercher son gros 4×4 pour tracter ma voiture afin que je puisse rentrer chez moi mettre mon foetus au chaud. Il a mis genre 30 minutes à revenir, autant vous dire que j’y croyais plus. Finalement à 22h, j’ai pu rentrer, boire une tisane en mangeant tous mes chocolats parce que c’était la saison et que de toutes façons j’avais vraiment plus rien à perdre, et filer au lit parce que je re-bossais le lendemain matin. Joyeux Noël…

    J'aime

  3. Mon Noël le plus rock’n’roll c’est celui ou ma fille avait une semaine et qu’on était rentrés de la maternité depuis deux jours. On a mangé des coquillettes au jambon en la regardant dans son berceau, on a fait des photos avec une bouteille de champagne dans son lit (hihihi) et on s’est couchés à 22h30. Malgré tout un de mes plus beaux Noël !

    J'aime

  4. Mon Noël le plus rock c’était une année où mes parents ont invité leurs familles respectives, pour faire plaisir hein c’est Noël,, mais qui peuvent pas se blerer.
    Un oncle un peu homophobe et qui dérape vite genre je sors mes muscles dès qu’il a un coup dans le nez, un autre avec un sac rempli de blagues pourries, une tante bipolaire, une cousine un peu sexu-collante quand elle a picolé…
    Après l’apéro tout le monde a gentiment commencé à se chauffer….
    Mon père est allé se pioter vers 21h laissant ma mère se dépatouiller avec tout se beau monde qu’elle a réussi à mettre dehors tant bien que mal.
    Et nous on a eu nos cadeaux le lendemain, un peu dégoutés de l’ambiance de cette soirée bien pourave.
    Merry Christmas

    J'aime

  5. Alors moi, je devais avoir 14 ou 15 ans. Mes parents avaient invité une voisine, portugaise, qui s’était faite tabasser une fois de trop par son alcoolique de mari et qui venait de partir de chez elle (après quelques jours à l’hôpital).
    Le mari et le fils ainé sont venus chez nous pour la ramener.
    On a du appeler les gendarmes.
    On a fêté Noël entre les pleurs, les insultes, les menaces et les forces de l’ordre !
    Un esprit de Noël 100% rock’n roll !

    J'aime

  6. une année on mangeait le repas de noël en famille mais sans la grande mère qui était trop fatiguée pour venir, arrivé la bûche coup de fil de la grande mère affolée, « je suis pas en forme, je vais mourir, vous ne m’aimez plus … » bon au début on se dit ça va passer, on mange un peu morose, ensuite au champagne re coup de fil de la grande-mère et là pettage de plombs entre mon père et mon oncle, l’un voulait la voir l’autre non du coup mon oncle est parti la voir et la soirée s’est achevée avec un goût amer, merci mamie !

    J'aime

  7. Bonjour,

    Merci pour ce concours.

    Mon Noël le plus rock’n’roll ? Le premier Noël avec mon homme, mon cher et tendre, mon amour bref le zhom quoi.

    Tout le monde nous voulait à noël, oui on est des stars, les mamans nous voulaient, les mamies, les tatas, les copains…Bref pas facile de se découper en 10 pour satisfaire tout le monde donc je te fais vite fait le résumé :

    Le 24 au soir chez la tante de zhom avec sa mamie, sa maman…..Bref la famille du zhom.
    Le 25 midi avec nos amis (c’est une tradition dans notre cercle d’amis on se fait un repas à Noël)
    Le même jour à 17 heures, on prenait l’avion direction toulouse pour rejoindre ma mère et mes grands-parents …Donc re-re-repas le 25 au soir avec Ma famille…..

    Bref 2 jours vraiment stressants/épuisants/écoeurants (tellement on a mangé)….Et donc très rock’n’roll….

    On a d’ailleurs dit que c’était la première et la dernière fois que l’on faisait ça ! Maintenant on fait une année pour chaque famille. Comme ça pas de jaloux….Et c’est beaucoup moins fatiguant….

    Je suis déjà fan.

    Merci et belle journée

    J'aime

  8. Mon beau père qui débarque chez mes parents, et qui les rencontre pour la première fois ne s’était pas rasé depuis 2 ans, ni même taillé la barbe ou coupé les cheveux. On n’aurait dit un clodo… Et mon homme qui passe la nuit du 24 au 25 à vomir partout et la journée du 25 cloué au lit pour cause de mélange entre vin pas frais (mon père a voulu lui montré comment on s’occupait de nos invités chez nous) et de morue (une tradition de mon oncle portugais pour le 24 décembre au soir)! Et tout ça s’est passé la seule et unique fois où nous sommes rentré en France pour les fêtes…
    Petite anecdotes, pour le 1er janvier, c’est moi qui ai été malade chez ses grands parents : gastro carabinée!
    Sympa les fêtes dans les belles familles respectives que tu rencontres pour la première fois… ça c’est rock’n’roll!!!

    J'aime

  9. Pour ma part, ce serait un Noel passé aux urgences l’année de mes 11 ans.
    Au beau milieu de la soirée, ma mère qui venait de découpé le beau rôti tout fumant a voulu retirer les lames du couteau électrique, oubliant que celui-ci était toujours branché et se trompant de bouton. Résultat, du sang partout, une panique de mise.
    Direction les Urgences en bus parce qu’on était que ma mère, ma petite soeur et moi, qu’on avait pas de voiture, et ma mère a cru qu’elle serait assez « forte » pour ne pas appeler les pompiers. Malgré le pseudo bandage, du sang plein le bus, le chauffeur râlait et ma mère tournait un peu de l’oeil.
    Une fois aux urgences, on a du attendre des heures parce qu’il y avait plus « prioritaire ». Je me rappelle avoir vu passer avant nous du gore, des trucs flippant, des gens royalement raides, d’autres en pleurs ….
    On est rentré chez nous le lendemain matin, toujours en bus, vers 4h30/5h. Pas de cadeaux sous le sapin : Et oui, le père Noel avec tout cela, il n’avait pas eu le temps de passer … Obligée d’aller se coucher avec ces souvenirs en tête et de devoir attendre encore pour avoir nos cadeaux.
    Plus jamais ça et plus jamais de couteau électrique …
    Depuis, que de bons souvenirs de fêtes de fin d’années !

    J'aime

  10. Pingback: Concours Punky Birdy : et les gagnantes sont… «

  11. Pingback: N’oublie pas mes petits souliers en cuir (avec du cadeau à gagner dedans !) «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s