J’éduque mon enfant, à moins que ce soit l’inverse

Tous les vendredis, je remue mes méninges – enfin, ce qui me reste – dans le cadre des Vendredis Intellos. Et comme si ça ne suffisait pas à mes pauvres neurones, je suis marraine, en charge de faire des mini-débriefs des participations du vendredi sur un thème donné (même que je me suis portée volontaire, inconsciente que je suis).

Donc si tu ne me vois pas le vendredi, je suis là-bas, de même qu’en début de semaine pour les mini-débriefs.

Et là, comme on est mercredi, ben j’y suis ! Cette fois on m’a confié la dure mission de m’agiter les neurones sur « aider à grandir nos enfants », en trouvant l’équilibre entre dire la vérité et entretenir l’imaginaire. Une jolie question que j’ai adoré traiter. Et que je vous laisse lire ici.

Et j’en profite pour vous inviter à aller voir comment le blog des Vendredis Intellos est tout beau tout nouveau depuis peu : au revoir petit bébé à lunettes et ancienne bannière, bonjour les chouettes illustrations de Mère Courage. Elle a même un blog, même que je l’adore : j’adore son trait et son humour très pince-sans-rire.

Allez, je vous laisse découvrir tout ça !

Publicités

2 réflexions sur “J’éduque mon enfant, à moins que ce soit l’inverse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s