En 2011, tu coules un bronze, en 2012, t’as plus la lose

Et voilà, on est le 31 décembre. Sur les blogs ça et là fleurissent des bilans de l’année 2011.
Y’en a qui ont eu des années moisies, d’autres plutôt très chouettes.

Et moi ?
En lisant les très chouettes, je me suis dit : « Tiens, la mienne est un peu moisie. »
En lisant les pires : « Tiens, j’ai de la chance. »

Cette année 2011, je ne sais pas trop quoi en penser.
Elle a pas été si moisie.
Elle n’a juste pas été simple : prise de tête à mon ancien boulot, négociation de départ jusqu’au dernier moment, préparation du déménagement, départ pour une autre ville, une autre région… une autre vie.
De janvier à mai, ma vie a été rythmée par ce nouveau projet : quitter la grande ville pour un endroit à visage plus humain. Avec de la plage, de la nature, et un autre rythme de vie.
Je crois que je ne réalise pas encore ce changement de vie, choisi mais brutal.

J’ai laissé derrière moi des amies, un salaire confortable, et 11 ans de vie dans la ville où mon Ours et moi on s’est construit.

Depuis mai, je n’ai plus de repères : plus de boulot, plus de train-train, de réveil qui sonne, de finances au beau fixe et de sécurité.
Mais depuis mai, je me suis perdue pour me retrouver, me construire, être plus « moi », me rapprocher de la famille sans se brûler, et avoir le champs des possibles ouvert devant moi.
Depuis mai, mon grand bonheur, c’est d’être maman plus seulement à 20 %. Profiter de ma fille, la découvrir vraiment.
Depuis mai, je tisse doucement de nouvelles amitiés.
Depuis mai, j’ai fait un grand chemin pour enfin ne plus avoir aussi mal à l’âme, à la famille. Les moments en famille deviennent moins douloureux, presque appréciables.

Depuis mai, j’ai évolué.

Alors 8 mois après le début de cette nouvelle vie, mon Ours et moi, on n’a pas encore trouvé nos repères. Je n’ai pas encore une activité professionnelle régulière, je ne gagne pas bien ma vie, j’ai été un peu plus souvent triste mais aussi beaucoup beaucoup plus souvent très heureuse.

De la poussière naît toujours la beauté, du néant le bonheur, je sais que tout cela m’amènera à un nouvel équilibre, une nouvelle stabilité, que j’ai plus à gagner qu’à y perdre.
Alors 2012, je l’attends, patiemment, qu’il vienne doucement, sûrement, pour construire tout cela, petit à petit, avec minutie, et faire naître de nouveaux projets et de nouveaux bonheurs.
Continuer à vouloir être heureuse et à faire la paix avec le passé, vider le sas des émotions pour profiter vraiment de l’instant présent.

Il ne me reste, à présent, plus qu’à vous souhaiter un très très bon réveillon à toutes, vous qui me lisez, me rendez heureuse, me soutenez, et à vous souhaiter une année 2012 lumineuse, merveilleuse, qui vous apportera plein de belles surprises fourrées au bonheur !
A l’année prochaine hu hu ^_^

Vassily Kandinsky, Quelques cercles, 1926

Publicités

11 réflexions sur “En 2011, tu coules un bronze, en 2012, t’as plus la lose

  1. On espère que chaque nouvelle année soit mieux***, plus ***, mais à chaque fois elles sont ce qu’elles sont avec leur lot de merde et de bonheur, je te souhaite de naviguer dans cette nouvelle année le plus sereinement possible, je tente de recharger mes batteries pour m’y atteler le mieux possible de mon côté, jamais facile mais pas impossible :)
    Tout pleins de <3 et de bisous à toi bonne soirée en tête à tête à tous les trois ! et il FAUT qu'en 2012 on se fasse un resto :) !! si ça te dis bien sûr !
    Bonne Année Kiki :)

    Cette toile de Kandinsky exactement celle que j'aurais mise pour illustrer un article tel que le tien :) cet artiste me parle je l'ai dans la peau et dans beaucoup beaucoup de livres des biz !

    J'aime

    • Merci Aline :) Merci :) j’espère aussi que tu pourras réaliser des choses, des projets qui te tiennent à coeur :) Et rien n’est impossible comme on dit ;)
      Et obligé, on se fait un resto en 2012 ;) O-bli-gé !
      Et j’adore Kandinsky, j’en suis folle :) Aussi bien, on s’en fera pas qu’un de resto ;) des gros bisous !

      J'aime

  2. très belle nouvelle année à toi Kiki, je te la souhaite fourrée au bonheur et pleine de réussite pro..
    J’espère que ces avancées et tous ces projets lancés en 2011 aboutiront et que tu t’épanouiras autant que tu le mérites, j’espère aussi continuer à te lire forte et fragile à la fois car j’aime beaucoup ce que tu partages avec nous.
    Allez je me lâche: un gros bisou pour toi!

    J'aime

    • Merci pour tes voeux et pour tes mots, ça me touche énormément :) J’espère que toi aussi tu réaliseras tes projets, trouver du travail, mais aussi continuer tes créations qui me ravissent à chaque fois :) Plein de bisous ! :) moi aussi je me lâche ;) <3

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s