Pour ou contre la télé ?

Il y a de ça quelques semaines, j’avais réu d’information à la crèche en présence de la psychologue. Le thème portait sur : jeux, télé, quelles activités pour nos enfants.
J’y suis allée par curiosité (moi à la base, sur la feuille du questionnaire j’avais demandé « gérer au mieux les crises entre 2 et 3 ans », on se demande pourquoi hein…).
Et puis finalement j’avais des tas de questions.
Notamment sur la télé.
En fait, on avait TOUS des questions sur la télé.

La télé, en théorie, tous les parents sont contre. On le sait, avant 3 ans, c’est moyen bof de les mettre devant l’écran.
En pratique, c’est bien différent.

Cela n’a rien à voir.

En pratique, on peut aller à l’encontre même de nos principes, ceux-là même que l’on défendait comme des forcenés avant.
Avant qu’on revoit nos exigences sérieusement à la baisse.

Ben ouais, on est comme ça nous les parents.
Ah oui, on est juste humain quoi.

Fatigue, difficulté à dire non à son enfant (ou plutôt à gérer la crise cataclysmique qui le touche quand il n’obtient pas ce qu’il veut), contrainte de temps ou tout simplement parce que parfois on a juste mille autres choses à faire même si on préfèrerait jouer avec notre enfant – faire à manger, bosser, ranger, s’occuper de son petit frère…

De temps en temps, cela m’arrive de mettre ma Zouzou devant les Barbapapas, le temps de me doucher tranquille sans avoir un petit troll au bord de ma baignoire qui me pose mille questions.
Je sais, c’est petit. Mais y’a des fois, j’ai juste envie d’être tranquille.

Bouhhhh c’est mal !!

Rooh ça va hein. Si tu crois que je te vois pas derrière l’écran à agiter le doigt comme une maîtresse devant un môme de 5 ans !  Non parce que tu fais la fanfaronne, mais, à 2 ans, ton enfant n’a jamais regardé la télé (jamais hein, c’est-à-dire qu’il n’a jamais vu un écran de télé allumé, même bébé) franchement ? Si tu réponds oui, c’est que :
– tu es une mère parfaite : bravo ! Contente pour toi. Cela veut aussi dire que tu n’as pas d’amies ;
– tu as une mémoire sélective ;
– tu es une fieffée menteuse.

La psy de la crèche nous a bien fait flipper : genre zéro télé avant 2 ans, et très peu ou pas avant 3 ans.
Les raisons évoquées ont fait frémir tous les parents :
– retard du langage ;
– retard cognitif ;
– retard à l’école ;
– problèmes de sociabilisation…

Et ces méfaits existent aussi même si l’enfant est plus âgé.

BRrrrrrrrrr…

Le pire de ce qu’elle nous a dit : « Ah ben ça se voit tout de suite sur les dessins si un enfant regarde trop la télé. »
Hum.
Je me suis sentie visée (déjà j’ai un très fort potentiel à m’auto-culpabiliser toute seule hein, je précise). Ben ouais, elle dessine des bonhommes patates qui ressemblent beaucoup aux Barbapapas.
Ma Zouzou elle regarde la télé pas souvent souvent. Les Barbapapas, c’est une fois ou deux par semaine grand maximum. Après j’avoue que pendant les vacances de Noël, on a eu la télécommande leste. On regardait même ensemble « Shaun le mouton » le dimanche soir. Le moment télé tous les trois.
Bien sympa.
Et reposant pour nous surtout.
Mais tout cela reste isolé. Jusqu’à quand ?

Pas assez (évidemment, il n’y a jamais trop de télé hein) ? Trop ? Difficile de trouver un juste équilibre.

Du coup, j’ai essayé de trouver les fameuses études sur lesquelles le personnel encadrant et la psy s’étaient basés, histoire que vous vous fassiez votre propre opinion (parce que moi, elles m’ont convaincue !!). Je n’ai pas trouvé l’étude à laquelle elle se référait, mais voici ce que j’ai pu glaner sur le net d’à peu près fiable et pertinent.

Je vous invite à lire:

Bonne lecture !!

Nota bene : depuis que j’ai commencé la rédaction de ce billet – oui, parfois j’écris en 10 2 fois – j’ai diminué la télé, pour ne pas dire supprimé. Elle doit regarder un peu de Barbapapa 15 minutes tous les 15 jours. Et j’ai l’impression que des choses ont changé. Déjà, elle ne demande pratiquement jamais : elle est donc sevrée ! Et elle sait très bien s’occuper autrement, ce qui aide quand j’ai besoin d’aller me doucher par exemple. Je continue sur cette lancée ;) Et toi, tu fais quoi ?

Si tu connais pas la mire, c’est que t’es trop jeune pour lire ce blog, non mais !

Publicités

15 réflexions sur “Pour ou contre la télé ?

  1. Ca se voit sur les dessins, c’est assez logique en fait, l’enfant voit d’autres façon de représenter un personnage non ?

    Je suis pour limiter le plus possible. C’est vrai que quand ils sont jeunes, ce qui les fait surtout évoluer c’est de bouger, et de créer leurs propres activités, plutôt qu’être passif.
    Après, 0 télé je trouve que c’est un peu excessif et pas toujours réaliste. La télé c’est maintenant un objet du quotidien. Il y a des gens qui n’en ont pas mais ça représente une minorité tout de même.
    J’ai du mal à croire que quelques dessins animés aient un effet aussi catastrophique. C’est une question de mesure…

    C’est sûr que s’ils passent la majorité de leurs temps d’éveil devant la télé, ça va avoir des conséquences, maintenant un dessin animé le temps de prendre une douche, pour faire patienter avant le repas, ou quand on est malade… j’ai du mal à croire que ça puisse avoir tant de conséquences que ça…

    Désolée pour le pavé :)

    J'aime

    • J’ai maintenant une preuve que ses dessins ne viennent pas des barbapapas : elle fait des bras et des jambes maintenant !! C’est bien connu, les barbapapas n’en ont pas ! ;)
      Après tout dépend de l’âge de l’enfant. 15 minutes pour un petit c’est amplement suffisant. Et au moins, à faire : faire le médiateur, ne pas laisser seul l’enfant devant les images qu’il ne comprend pas toujours. On parle du dessin, on demande ce qu’il a vu, histoire de créer un échange ;)
      En fait, si je me rappelle ce qu’à dit la psy, c’est que la télé court-circuite les chemins classiques d’assimilation. L’enfant est en lien direct avec la télé, il suffit de regarder. Un truc dans le genre quoi.
      Après, chacun fait comme il sent et comme il peut surtout. On a tous notre quotidien. Et on fait tous comme on peut en tant que parent. ;)

      J'aime

  2. Alors, dans un monde parfait, il n’y aurait pas de télé et nous serions toujours disponibles, calmes et souriantes pour nous occuper des nos enfants (pas de repas à préparer, d’appart ou de maison à ranger, de copines au téléphone, ni d’envie d’être tout simplement tranquille un petit moment …..). Mais, le « monde parfait » existe-t-il? En tout cas pas chez moi!
    Quelques remarques:
    1 – j’ai toujours su que je ne serai pas une mère parfaite, mais je fais de mon mieux.
    2 – je préfère l’écran (d’ordi) à la télé. Donc, jamais de pub et je leur passe des dessins animés, que je sélectionne. Et il en existe de très beaux même pour les plus jeunes (voir les films du préau pour ne citer qu’eux).
    3 – il doit y avoir une différence entre mettre ses enfants devant la télé à longeur de temps, et leur autoriser à voir un dessin animé de temps en temps (chez nous, c’est uniquement le weekend et pendant les vacances – ils connaissent la règle et tout se passe bien).
    4 – mes enfants parlent très bien, ont des amis, ils ont l’air de s’en sortir!
    Merci pour ce billet – très drôle!

    J'aime

    • Merci pour ton avis et ton témoignage « concret » :) Il y a une mesure des choses. Mais moi c’est souvent un peu tout ou rien. Et je sais pertinemment que plus tard, ma Zouzou, elle la regardera sans doute beaucoup. Moi et son père on est de vrai cinéphile. Enfin, quand je dis télé, je pense écran.
      Comme je disais à Miss Brownie, la question se pose surtout pour les moins de 3 ans, à mon avis. En tout cas je note ;)
      Merci ! Au plaisir de te revoir par ici !

      J'aime

  3. Personnellement, j’ai beaucoup de problème avec ce sujet… sensible.
    Pourquoi?
    Parce que je suis une enfant de la télé. Je ne sais pas vivre sans la télé. Je faisais mes devoirs devant la télé. Et j’étais une bonne élève.

    Je n’ai jamais rien imposé à mes enfants concernant la télé. Elle est quasi tout le temps allumé, sauf quand ils font leurs devoirs ou quand on mange et ce n’est pas pour autant qu’ils passent leur vie devant.

    A 18 mois, Chupa avait déjà un langage très riche alors que la télé, elle la regardait certainement beaucoup trop. Elle est aussi hyper sociable.

    Chichi, la télé, il la regarde à peine, pourtant, elle est là, sous ses yeux, allumée. Il s’en fiche royalement.

    Bref, je ne suis pas certaine que la télé y soit pour quelque chose.

    J’en connais des enfants sans télé qui ont des retards de langage.

    J'aime

    • Merci pour ton témoignage :) Et puis avec trois affreux, tu as du recul. Effectivement, c’est que la psy dit. Mais sans doute tu mets le doigt sur un point sensible : tout ce qu’il y a à côté. Si l’enfant a pour seul interlocuteur la télé, ça craint. Mais si les parents arrivent aussi à être présent, à faire beaucoup de choses avec l’enfant, les répercussions sont infimes. Je pense que la question qui se pose surtout est l’exposition prolongée et volontaire (on met l’enfant devant un dessin animé) à un jeune âge. Et les enfants sont tous différents, dieu merci ! Merci pour ce message qui fait avancer le débat :)

      J'aime

  4. Effectivement, avant 3 ans, la télévision n’a contrairement à certaines apparences aucun intérêt pour nos enfants. Bien au contraire ! Je vous invite à compléter vos informations avec l’article que j’ai écrit à ce sujet : http://mjcoaching.blogspot.com/2011/03/saviez-vous-que-votre-bebe-se-developpe.html
    Connaissez-vous la règle de 3- 6- 9- 12 de Serge Tisseron ? Je trouve que c’est un bon repère. L’ouvrage le plus complet sur le sujet est de mémoire celui de Michel Desmurget « TV Lobotomie ». Bien que je nous n’ayons pas de télé, je trouve certaines de ses démonstrations extrêmes puisque je suis malgré tout de ceux qui pensent qu’un usage maîtrisé est possible, mais j’insiste, après 3 ans !!!

    J'aime

    • Effectivement, comme je le disais, je pense que la question est l’âge, pas l’interdiction totale de la télé en règle générale. En tout cas, ma Zouzou se concentre plus depuis que la télé est supprimée ou presque…

      J'aime

  5. Nous n’avons pas de TV à la maison, ce qui veut dire pas des pubs, pas zapping, pas de possibilité de tomber sur quelque chose qui ne convient pas aux enfants.
    Par contre on regarde sur l’ordi des dessins animés et reportages ( ++ sur les animaux). Le week end et quand ils sont malades à la maison. Et pour dire vrai, dès fois sa soulage de les caler sur le canapé devant l’ordi.

    J'aime

    • Je ne comprends pas comment à l’heure actuelle il y ait des pubs pour des séries policières violentes en journée, ou comment on laisse les diffuser à 20h30… Mais effectivement, de temps en temps, quand ils ont l’âge, y’a pas de mal hein, on est humain !

      J'aime

  6. J’avoue que Miss B regarde la télé, ça fait partie de son rituel du soir. Avant c’était BabyTV maintenant elle est plus branchée Barbapapas. Dans les faits on allume la télé 30-45 min je dirais mais elle ne regarde pas attentivement plus de 5-10 min. Il faudrait que je lise les articles que tu linkes, je ne sais pas trop quoi en penser spontanément (on lit beaucoup de livres et en dehors de ces sessions télé du soir, on limite au max).

    J'aime

  7. Chez nous la télé est éteinte lorsque les enfants sont là. Mon grand fils est très sensible et peut être rapidement perturbé par un programme même pour enfants. En plus, j’avoue ne pas aimer les programmes, que je trouve en général assez vulgaires et véhiculant beaucoup trop de stéréotypes à mon goût … Je trouve aussi que se passer de télé, c’est laisser du temps au jeu libre et à l’imagination, ce que ne permet pas toujours l’école et notre mode de vie « overbooké ». Comme le sujet m’intéresse aussi, j’ai fait il y a quelques mois un compte rendu d’une conférence de l’auteur de TV lobotomie (http://blogcomposite.blogspot.com/2011/10/vendredis-intellos-la-television-une.html). Pourtant, Grand Doux peut regarder une ou deux fois la semaine des petits dessins animés en DVD (il est fou lui aussi des barbapapas). Comme tu le dis, cela me permet de souffler un peu et de coucher tranquillement son petit frère lorsque M. Doux n’est pas là !
    En lisant tes posts, je me rends compte que nous avons beaucoup de points de vue en commun et en prime j’adore tes textes qui,parfois, me mettraient presque la larme à l’œil ;).

    J'aime

  8. Pingback: Être mère : le difficile exercice de funambulisme entre convictions personnelles et société {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s