La crise du Terrible Two : le meilleur du pire

Franchement, les bébés, c’est trop mignon.
J’adore les enfants. Je ne peux pas m’empêcher de les regarder en souriant.
… Puis de regarder les parents en penchant la tête d’un air compatissant à partir du moment où leur marmot marche et explore leur environnement de fond en comble, n’en faisant qu’à leur tête.

Moi aussi j’aurais adoré avoir des enfants rapprochés… si ma Zouzou n’avait pas passé le cap des 18 mois avec la crise du « non » et ne serait pas rentrée tête dure baissée dans la crise des 2 ans aussi appelée Terribeul Two.
Parce que franchement, là, maintenant, tout de suite, à présent que je sais ce que c’est que la crise des 2 ans, celle d’opposition ou de négativisme (ou plutôt d’autonomisation si on veut voir les choses du bon côté) je me dis que si j’avais deux jeunes enfants, avec ma Terribeul Zouzou, je me serais déjà pendue avec mes strings (au moins, ils serviraient à quelque chose).

Tu ne sais pas ce que c’est la crise des 2 ans petite naïve ? Je vais t’expliquer :

  • oublie le bébé trognon tout mignon que tu connaissais : ton enfant va montrer la face obscure de la force ;
  • prépare-toi au pire. Les pleurs du nourrisson 3 heures d’affilée, c’est rien en comparaison ;
  • si t’es mère au foyer, prévois-toi une activité défouloir à côté, genre kick-boxing ou full-contact. Laisse tomber la piscine ou la sophro, ça défoule pas assez ;
  • achète un casque. Pas pour le vélo. Pas pour ton bébé. Pour toi : il n’est pas rare de se prendre des petits kick-back dans la gueule genre agression de trous de nez, d’oreille, coup de boule et autre tatanne dans ta face durant cette période ;
  • pratique dès que tu peux la technique du « raaaahhhhh merdeeuuuuuuhhhhhh » dans un coussin quand ton enfant sera couché, cela permet d’évacuer les tensions de la journée ;
  • achète des mouchoirs par palette : entre tes nerfs qui lâchent et les 485 crises de colère de ton enfant ponctuées de grandes eaux, cela devrait te durer au bas mot une semaine ;
  • prépare-toi à changer : même les plus patientes passeront du « pauvre petit bout » à « mais ta gueule putainnnnnnn« , si si, je t’assure.

Des fois j’ai l’impression d’être comme Rambo, de parfois le matin me nouer un bandeau noir sur le front pour affronter la journée.
Ma mission : trouver des trucs et astuces pour éviter les crises
Je doute aujourd’hui en ma capacité d’y parvenir.

Je doute même que cela soit évitable.
Je doute surtout d’en avoir la patience.
Ok j’essaie d’accompagner ma Zouzou du mieux que je peux, je me coltine des tonnes de livre, j’essaie de prendre du recul. Jusqu’à me paumer.
Entre le boulot qui marche pas, le démarchage, bloguer (juste vital pour pas virer zinzin), mon couple, la famille, les amis (euh, que je n’ai pas le temps d’appeler…), parfois, je n’y arrive pas à avoir du recul.
Et avec les siestes de ma Zouzou qui sautent… ce n’est pas simple.

Et quand je pensais qu’on avait trouvé un rythme de croisière pour accompagner ses crises… voilà qu’elles montent en grade.
Déjà ce matin, deux crises : elle voulait pas enlever sa couche, et elle voulait lire plusieurs livres alors qu’on avait déjà lu l’histoire après le petit déjeuner et qu’on devait partir…
Et là, c’est dur, de voir sa petite prise par les pleurs, la colère, la fureur de ne pas maîtriser son quotidien comme elle voudrait.
Céder ?
Persister à dire non ?
Vraiment pas simple de faire les bons choix…
Et dire que ça dure jusqu’à 3 ans, voire au-delà…

Et par-dessus tout ça, l’œdipe qui pointe son nez : ma Zouzou nous sert du papa à toutes les sauces…
Et enfin, les couches qu’elle ne veut pas laisser tomber… Ne plus être un bébé. Elle dit non quand on lui demande si elle a fait caca alors qu’on le sent à 10 mètres…

Bien sûr, à côté de ça, il y a des bons moments.
Bien sûr que je l’aime fort ma Zouzou.
Que je préfère qu’elle soit comme ça qu’un enfant sage – comme je déteste ce mot.
Mais il y a des fois, où j’aimerais que les choses soient simples, comme avec un bébé…
Où j’aimerais ne pas me sentir en échec…
Mais là, il faut que j’accepte, que je reste forte, que je ne cède pas à la facilité, au non à tout va.

Faut juste que lâche du leste non ?

Si cette image te met en état de stress, c’est que ton enfant est en pleine crise des 2 ans

Et comme je suis sympa, je te donne des idées pour « limiter » ces crises dans les Vendredis Intellos.

© Naître et grandir.net

Publicités

34 réflexions sur “La crise du Terrible Two : le meilleur du pire

  1. Courage Kiki, vu comme j’en bave en ce moment avec mon fils j’ose à peine imaginer ce que ça va être à ses 2 ans..avec minus à rassurer en prime..Je garde mes strings pour me pendre on sait jamais…
    Des bisous ;)

    J'aime

  2. OOohhhh comme je compatis on est à peine sortis de cette phase d’opposition permanente avec miss Gremlins ( tiens d’ailleurs ce surnom est apparu justement vers ses 2 ans bizarre ou pas lol) que là c’est mon gentil p’tit Gremlins, tout cool, tout souriant, un bébé idéal qui se transforme petit à petit en jeune tyran d’amour…
    On a commencé par le « naannnn » qu’il sort à tout va quand sa soeur tente de faire la moindre chose à sa place ou convoite SON jouet, puis depuis peu mon p’tit bonhomme qui mange seul sans aucun soucis et de tout depuis ses 15mois , a freiné des 4 fers et il devient galère qu’il avale 6 cuillères au grand maximum seul dessert compris … j’adoorreee…. vu comment sa chère grande soeur nous a pourri la vie alimentairement parlant j’avoue avec des grosses failles en matière de patience …
    Puis on a les séance sirène ou il se met à hurler à la suite d’une contrariété sortie de derrière les fagots qu’on a pas réussi à cerner ou qu’on a cerné mais pas réussi à faire diversion vie ma vie de mère :)
    ZEN restons ZEN ça n’est que le début !

    Bon par contre je veux pas te désespérer mais l’entrée à l’école réserve des surprises pour ma Gremlins ça avait été très dur pour nous en classe elle était tellement sage appliquée élève modèle que quand elle sortait elle explosait et devenait un vrai petit monstres j’ai passé des soirée bien pénibles à avoir envie de la mettre aux enchères sur ebay j’avoue !!ça a duré jusqu’à Noël puis ça s’est calmé , pour la 2ème année ça a plutôt été de trouvé le rythme en période école et vacances y avait toujours les 2/3 premiers jours ou il fallait faire le super flics pour recadrer la jeune fille !

    Courage à tous et a toutes pour ces mois et semaines de pur bonheur à venir ! :)

    J'aime

  3. Bonjour,

    Comme ils font du bien vos billets!! Tout est décrit tel que ressenti par moi même et tant d autres je suppose.
    C est mon moment déculpabilisant quand je vous lis, j’adore!!
    Continuez c’est juste génial!

    Isa, en passe de gérer une terrible two avant la prochaine vague….

    J'aime

  4. Courage, courage…ma loulette à 2 ans et je connais bien ces crises, elles viennent par vagues, une semaine les voilà, une semaine elles repartent…Je travaille à 80% et ma fille est gardée par une assistante maternelle chez qui tout se passe bien mais dès que je pointe le bout de mon nez, elle s’oppose, elle crie, refuse de monter dans la poussette, insiste sur les « moi toute seule » lorsque tu lui enfiles les chaussures alors que tu n’as qu’une seule envie c’est de fuir de chez cette nounou qui te dit « ah ben c’est marrant, elle ne fait pas ça avec moi »…connasse!
    Bref, à force de « lutter » contre ma fille, nous étions en crise en permanence et cela était épuisant…du coup, je négocie, j’essaie de lui changer les idées, je tente de lui expliquer simplement les choses (si tu ne mets pas ton manteau, tant pis, on ira pas faire du vélo) et j’essaie de ne pas faire de chantage.
    Mais parfois je m’énerve, je la mets dans sa chambre et la laisse pleurer (pas longtemps hein) mais histoire de reprendre chacune nos esprits…
    Et surtout, je me dis que tout cela est normal, que je fais ce que je peux et que ce n’est qu’une étape…
    Bon courage en tout cas!

    J'aime

    • une réponse à celineambotin: je trouve pas ça cool ta façon de parler de ton asst-Mat que tu appelles « nounou » et que tu traites de « connasse » sous prétexte que chez elle ta fille de 2 ans ne fait pas de crises et que tout se passe bien… tu te permets de l’insulter, je reve!!! mais quels rapports avez vous?? elle garde quand meme ta fille,c’esta larmant de savoir que les parents peuvent penser ça de leur asst-Mat!!! pour ma part je suis moi meme maman de 2 enfants qui ont maintenant 7 et 9 ans et je suis passée donc par cette « crise » des 2 ans, et c’es

      J'aime

      • désolé celineambotin, mon message est parti avant que je finisse.. Oui tout ça pour dire que c’est une crise normale, et pour etre aussi maintenant Assistante Maternelle, je peux te dire que c’est vrai que chez moi aussi tout se passe bien avec les enfants mais je pense que c’est normal, un epu comme quand ils vont chez papi-mamie, ou là aussi se sont des anges…bref de là à tariter son asst-mat comme ça, et ben je suis révoltée, désolé!!!!jespère juste pour ta fille que tu n’emplois pas ces gros mots devant elle, sinon t’étonne pas de son comportement, je suis désolée si tu le prends mal mais fallait que ça sorte!!!salut

        J'aime

        • Ada, on va se détendre, c’est un gentil « connasse ». Et quand bien même, une nounou peut être conne. Il y a des gens bien partout, comme les connasses. Et la profession d’assistante maternelle n’est pas exempte.

          J'aime

    • @Céline : ah ben c’est bien connu, c’est aux parents que s’opposent les enfants, pas aux grands-parents (“ohh comme elle est sage, elle est facile à garder”… ben voyons, z’ont la mémoire courte tiens) ni chez la nounou… Ta nounou devrait pourtant le savoir… >_<

      J'aime

  5. Pas de terribeul tou ici… Bébélzebuth a toujours été monstrueusement chiante/décidée/têtue… terribeul tout court ! Pas connu le bébé adorable, sage, calme. JAMAIS.
    Je me souhaite donc une adolescente adorable puisqu’elle aura épuisé son crédit d’ici là :D

    J'aime

  6. Eh ! celinenambotin doucement avec les ass mat ! j’en suis une !!
    Je comprends que ça te soule, que quand tu récupères ta puce elle te fait la vie dure à chaque fois, mais si elle fait ça c’est aussi parce qu’elle sait qu’elle à un impact sentimental avec toi t’es SA mère et qu’avec sa nounou c’est comme avec une maitresse elle n’a rien à retirer d’une situation conflictuelle elle aime sa nounou comme une copine mais lui faire la guerre pour mettre chaussures manteau ou autre n’a pas d’interet parce qu’à la fin de la journée elle rentre à SA maison, elle est chez nounou en « transit » en attente avant de retrouver son univers.
    Moi qui suis ass mat je n’ai donc pas mis ma fille en garde je m’en suis occupée, et elle me faisait ses crises au moment ou les parents venaient chercher leurs enfants sympa aussi l’image de la nounou qui « gère » pas sa gosse et qui garde les enfants des autres :)
    Bon courage il faut que jeunesse se fasse !

    J'aime

    • Oula désolée, je ne voulais pas créer de polémique au sujet des nounous! C’était juste une réaction individuelle par rapport à l’ass mat qui garde ma fille: cela se passe vraiment bien avec ma puce simplement elle est très maladroite lorsqu’elle s’adresse aux parents et parfois, elle te fait culpabiliser encore plus surtout au début quand tu es une jeune maman et que tu ne sais pas que ta fille a un comportement « normal » pour un gosse de son âge…bref au contraire, j’admire les assistantes maternelles pour leur savoir-faire et leur patience! Alors désolée encore une fois :/

      J'aime

      • Pas de soucis non plus, mais j’avoue que cela m’a étonné de ta façon de parler de ta nounou, mais zen…je comprends aussi ta façon de penser, tu languis de récupérer ta fille chez son asst-Mat et voilà que 2 secondes après elle fait ses « crises », pas simple comme accueil, je sais moi aussi je suis passé par là puisque mon 1er fils est allé chez une Asst-Mat pendant 1 ans avant que je change de métier, donc le vécu du départ chez l’asst-Mat je te comprends…mais encore une fois c’est normal!! juste un cap difficile à apssé, mais heu ce n’est pas pour vous décourager les filles mais il y a d’autres passes difficiles….COURAGE A TOUTES

        biz

        J'aime

        • Le mot »connasse » est parti dans mon commentaire comme il m’est venu à l’esprit alors que je galérais avec ma fille et que je me serais bien passée des remarques de la nounou…encore une fois, je ne remets pas en question le métier d’assistante maternelle, c’est juste une réaction un peu excessive de ma part je l’avoue…je ne pensais pas déclencher de polémique ni m’en prendre plein la figure…encore désolée.

          J'aime

  7. Et dire qu’on essaie de faire BB2. Remarque ‘vaut ptetre mieux maintenant, si on attend que petit bonhomme soit dans cette période, on risque de ne plus en vouloir d’autre DU TOUT ? :'(

    J'aime

  8. celinenambotin y a pas de soucis je plaisantais ! je le prenais pas du tout pour moi rassure toi :) il est vrai que quand c’est ton premier tu sais jamais trop sur quel pied danser,
    mais bon c’est que du bonheur hein !! bonne soirée ;)

    J'aime

  9. Hé hé, ici on est en plein dedans aussi avec poulette n°2, 26 mois… le pire c’est qu’au début elle nous a fait une fausse joie, elle était plutôt du style à s’opposer silencieusement, genre je me couche par terre, et je bouge plus… Pas toujours simple, mais tellement agréable pour nos oreilles.
    Depuis environ 3 semaines elle a rajouté le son en prime, et là c’est beaucoup moins drôle.

    Ce qui aide +++ ici (mais bon, chaque enfant étant différent, il faut parfois essayer plein de choses pour trouver ses propres solutions) :
    – garder en tête la terme d’I. Filiozat : « phase d’autonomisation », pas d’opposition ! Généralement une proposition du type « tu veux faire … toute seule ? » désamorce la crise sans trop de peine. Elle ne veut pas mettre son manteau, je lui dis « OK, tu n’as pas froid, alors on ne met pas de manteau, mais je le prend au cas où… ». S’il fait réellement froid, elle me le réclamera 5 minutes après de toute façon.
    – le truc de Mme D, répéter ce qu’elle veut autant de fois que nécessaire, avec une certaine conviction. Au bout de 15 « tu ne veux pas prendre de bain, tu n’as pas du tout envie, pas du tout du tout du tout… » ben elle est dedans, et elle ne hurle plus. Ca a un coté « magique » !
    – distraction à fond… ici aussi elle ne veut pas partir de chez la nounou. Pis histoire d’être un peu incohérente avec elle-même, elle ne veut pas y aller le matin non plus. Alors on cherche les escaliers sur le chemin (les escaliers, c’est sa passion)

    Sinon, j’ai adoré le bouquin « Poser des limites… » aussi, de tous les bouquins d’éducation non violente ou « épanouie », c’est celui qui propose le plus de pistes pour cette tranche d’âge je trouve.

    J'aime

  10. Je me pose aussi des milliards de questions sur comment gérer Leurs crises sans m’énerver moi-même : terrible two tardif de l’aîné qui n’est pas terminé ET terrible two précoce du 2ème (qui, lui, contrairement à son frère n’a jamais été vraiment « facile » avant !)

    J'aime

  11. « Et enfin, les couches qu’elle ne veut pas laisser tomber… Ne plus être un bébé. Elle dit non quand on lui demande si elle a fait caca alors qu’on le sent à 10 mètres… » Ah ben on a la même…

    J'aime

  12. Coucou kiki (oui désolée je trouvais que ça sonnait bien^^)!
    Je te souhaite bien du courage, nous aussi on est en plein dedans (19 mois) et pfiou, c’est épuisant… Comme tu dis : « Ma mission : trouver des trucs et astuces pour éviter les crises… « négocier tout le temps, ruser toussatoussa… Ben c’est usant.
    QUOI, ça dure jusqu’à 3 ans? La madame filiozat elle dit que si on gère bien ça ne dure que quelques jours hum hum!!! je dois super mal gérer héhéhé en tout cas ça me rassure de voir que c’est partout pareil, de me dire que c’est une « phase obligée », je lis et relis « j’ai tout essayé » (ça m’aide à rester zen…), mais je devrais ptêtre suivre ton conseil et faire du kick-boxing le violon ne me suffit pas!

    J'aime

  13. Alors, fini ou pas le terribeuuuul two ? Ton post date d’il y a un an… j’espère pour toi, mais comme ça peut durer longtemps. Le nôtre a commencé vers le mois de novembre, c’était terrible (enfin c’est ce qu’on croyait), mais que le début….
    Aujourd’hui je prie sainte rita que ça ne dure pas jusqu’à ses 32 ans…..
    Bon au moins ça permet de lire des trucs sympas !

    J'aime

  14. Merci pour cette phrase :D « prépare-toi à changer : même les plus patiente passeront du « pauvre petit bout » à « mais ta gueule putainnnnnnn« , si si, je t’assure. » #jedécomplexe #jeledisdansmatete

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s