A distance

L’autre jour je t’ai appelée. Juste pour te dire qu’on passerait te voir.
Je n’avais pas très envie. Je le faisais surtout pour Loly-Rose.
Tu m’as littéralement sauté dessus.
Tu as déversé ta colère. Contre moi, mon père, ma sœur.
Tu l’as déversé sur moi, espérant me recouvrir encore une fois de culpabilité.

Tu as essayé de m’engloutir sous tes émotions.
M’incarcérer.
M’emprisonner.
Me briser.
Me morceler.

Tu m’as parlé de suicide.
Que tu n’aurais jamais dû te rater.

Je sentais la vengeance dans ta voix,
La colère que tu as accumulée, toutes ces années.

Sous le flot de parole, tu pensais m’accabler.
Déboussolée, perturbée, effondrée : voilà comment j’aurais été avant.

Cette fois, j’étais à distance.
A distance de ton amour et de tes mots.
Violents, blessants… consternants.

J’ai dit de moi.
Pour la première fois.

En vain.
Ou pas.
Le temps le dira.
Ou se taira.

Cette fois, ton hémorragie de colère ne m’a pas éclaboussée.
Cette fois, le raz-de-marée de parole a coulé sur moi.
Sans s’infiltrer.

Cette fois, j’ai raccroché calmement.
Et j’ai continué ma vie.
Loin de la tienne, restée derrière mon téléphone.

Cette fois, j’ai continué à respirer, sans pleurer.

Je suis guérie de mon enfance.
Je suis guérie de toi maman.
Je me suis soignée seule.
Pour moi, pour elle, pour lui.

J’ai pris mon envol, doucement.

A distance de toi.

Pour un jour survoler tout ça, sans que les cimes de ta souffrance ne m’érafle encore en plein vol pour me faire tomber et m’abîmer complètement.

Louise Bourgeois, « Spider », acier, tapisserie, verre, tissus, or et os, 1997

Publicités

9 réflexions sur “A distance

  1. Que ta photo de la sculpture de L.Bourgeois résume bien tout ça, bravo à toi pour avoir su laisser glisser tout ça sur toi et continuer ton chemin c’est jamais facile :) tu tiens le bon bout ! Tu es bien plus forte que tu ne l’imaginais et ça ne fais que commencer continu Kiki ! <3

    J'aime

  2. comme d’hab, j’aime ce que tu écris, mais en plus, j’admire parce que c’est pas facile de faire la part des choses dans ce genre de contexte! Bisous et j’espère qu’on va arriver à se voir un de ces quatre;-)

    J'aime

  3. Incroyable ce que tu écris là… Il y a des blessures qui mettent tant de temps à guérir… Tu dois être tellement forte.
    Beau dimanche Kiki et profite de TA journée. :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s