Elle s’arrête quand la crise des DEUX ANS ??

Je n’en peux plus.
Je suis à bout.
La crise du terribeuuuuul two va finir par avoir raison de moi.
Là, au moment où je t’écris ces mots, j’ai une corde dans la main gauche et la fenêtre ouverte sur la route sur ma droite. J’hésite entre deux moyens pour mettre fin à mes jours.

Ok l’école ça fait du changement.
Ok l’instit qui est en arrêt au bout de quinze jours ça chamboule (gniiiiii).
Ok l’une des deux instits remplaçantes est une grosse connasse personne de l’éducation nationale qui manque un peu de psychologie avec les enfants (mais ça j’en parlerai plus tard, sinon je vais m’énerverrrrrr).

Ok, je suis enceinte, ça doit la travailler.
Ok, le passage au grand lit ça perturbe.
D’accord, elle a besoin de s’affirmer.
Ok, ok, OK !

Mais c’est quand que ça devient juste un peu plus cool bordel ? C’est quand que l’âge d’or des trois ans arrive ?
Me dis pas que c’est un mythe sinon je saute tout de suite.

Ma Zouzou je l’aime mais punaise, heureusement !
J’ai l’impression d’être Gérard Majax doublé d’un Garcimore au rabais pour que la journée se passe sans trop de tragédies. (Oui, tragédie. Ma Zouzou, je l’ai gaulé dans la salle de bain travaillant sa tête de petit chat comme dans Shrek, je te jure !!)
Tout est compliqué : le déjeuner, l’habillage, les jeux. Alors j’essaie de trouver des tours de passe-passe… pour que ça passe. « Alors, qu’est-ce que tu mets en premier ? » « Tu penses que tu peux aller à l’école en culotte, tu ne vas pas avoir froid ? » « Ohhh regarde, maman a tout mangé son déjeuner (en réprimant très fort un « ELLE » un tantinet énervé) ! »
Mais il faut qu’elle contrôle tout. C’est elle qui dit. Elle tente TOUT LE TEMPS des trucs. Genre « ouaich ouaich, je vais voir si je peux négocier autre chose que la tartine de miel que j’ai demandé à l’instant et que ma reum vient de se faire chier à préparer, ni vu ni vu. Et tiens, pour compléter, je vais sauter sur ma chaise haute pour essayer de renverser le verre de lait que de toute manière je ne boirai pas. Puis après, plutôt que de m’habiller, je vais courir nue comme une dératée dans toute la maison ». Le pack illimité casse-couille, tu connais ??

Je tairai ici la question du sommeil et de son déficit, du mien et du sien, qui en nombre d’heures cumulées, s’élève à peu près à la dette publique de la France.

Alors oui, elle a besoin d’autonomie. Elle veut TOUT faire seule. Et oui c’est bien parce qu’elle se construit. On essaie de la laisser faire un maximum de choses. Je suis très fière qu’elle s’habille seule de la tête au pied. Qu’elle aille faire pipi seule.
Un peu moins qu’elle se lève à 4 heures du mat’ pour nous rejoindre dans le lit.
Ou qu’elle fasse un casting de doudou alors que c’est l’heure de la sieste.

Alors, ma Zouzou, je l’aime fort hein.
Mais putain, que c’est dur des fois !

Ohh comme elle a l’air mignonne et si sage !

Publicités

44 réflexions sur “Elle s’arrête quand la crise des DEUX ANS ??

  1. Ahhhh que c’est rassurant de ne pas être seule à avoir des minis Mariah Carey à la place de nos chers bambins (échange extra terrestre la nuit de ces 18 mois?)! Mon fils, 22 mois ne jure que par des « non veuuuuu paaaaaas » ou simplement « non », ou encore « pas », « moi »… et j’en passe!!!! Le voisin du dessus doit avoir la carabine plantée sur son plafond à guetter le moment ou mini Carey au masculin va gentiment se mettre à trépigner pour la « euuuuaaaaadine » (grenadine), jeter les jouets pour l’avoir empêché de grimper sur le canapé pour faire de la moto (accoudoirs à retirer pour bb3!)! Le matin, c’est le parcours du combattant!!! A peine levé, petit dej sur la table (bol de choco au lait et tartine brioche nutella préparée avec amour les yeux à moitié fermés), il court partout en pignant en disant « non veut pas » il revient en hurlant à la table, et au moment de mettre le bavoir repars en hurlant « non veut pas »….. 15mn comme ça, et il finit par capituler, son ventre réclamant à son tour de l’énergie pour la matinée!!!!
    Je passe les détails des journées qu’il peut me faire passer! Parce que le petit rituel du matin est valable pour le dodo (quand je lui mets sa couverture…..), pour la couche, pour le pantalon, pour le goûter (il lui faut TOUT au chocolat!), dans la rue pour aller chercher son frère….. Bref, j le soir, à 20h quand les 2 sont au lit, je débouche la bouteille de champagne pour les 2 prochaines heures que je vais pouvoir passer TRANQUILLE!

    J'aime

  2. Je me sens moins seule… c’est juste l’horreur à la maison aussi… et exactement les memes circonstances: entrée à l’école, arrivée imminente d’un petit frère, terribeul two qui s’eternise et meme si on applique Filliozat à la lettre, il trouve le moyen de tout détourner…
    Mères du monde entier: unissons nous! ;) et soutenons nous! faut se dire qu’on a fait suer nos mothers aussi…

    J'aime

  3. l’âge d’or des trois ans, j’y suis, et je n’ai plus de voix, tellement je dois me défouler en criant fort pour ne pas avoir la main leste… surtout quand son papa n’est pas là. PDM, moi qui aimerais faire cool et sans aucune violence, j’ai de quoi faire une dépression…L’âge d’or chez nous, c’était deux ans. C’est pourquoi je ne comprends pas cette histoire de terrible TWO!!! vivement l’adolescence, on va bien rire!

    J'aime

  4. Ta fille a l’air d’être un peu du même acabit que TiBiscuit donc je vais avoir du mal à te rassurer :-P
    Disons qu’avec les années, ça ira de mieux en mieux mais quelques rechutes ne seront pas à exclure ;)
    Le terrible two de TiBiscuit a du commencer à 18 mois et je ne sais pas quand il a finit …
    Chupa, le sien a été quasiment inexistant.

    J'aime

  5. ça fait du bien de voir que je ne suis as la seule à vivre la crise des deux ans, mais il y a aussi la crise des 5 ans et des 10 ans !!! Je vis les trois en ce moment !! Dommage, je n’habite que au 1er étage !

    J'aime

  6. L’âge d’or des 3 ans? MOUAHAHAHAHAHAHA!! Putain, on m’a caché ce truc parce que mes deux grands l’ont évités, cet âge d’or!
    A l’époque (bon, ils ont 4 et 5 ans 1/2), on me disait « A 3 ans, tu verras, c’est sympa, on appelle ça la petite adolescence ».
    SYMPA?????? J’ai bien cru que j’allais en tuer un (surtout le grand d’ailleurs!)
    Bon, je te rassure, vers 4ans, ça se calme un peu même si ça reste dur!
    Et je compatis, mon tit dernier (2 ans depuis juillet), pareil que ta zoulette. Au point que je me dis « mais pourquoi ça existe pas la pension, à 2 ans??? »

    J'aime

    • ça ira mieux quand ils seront partis (ou qu’on les aura mis à la porte, qu’on leur aura trouvé une femme (ou un homme) pour les marier, qu’on aura donné nos Lettres de motiv et nos CV pour qu’un super patron les embauche de 6h le matin à 22h le soir! (quoi???j’ai le droit de rêver non????)

      4 ans ça va mieux?????? J’ai du me tromper dans l’âge de Morgan alors!!!! Et mince, je le remets en petits section dés lundi prochain! Parce que Morgan, soit il est sourd (ce que le doc m’a contredit lors de la visite scolaire), soit il le fait exprès (je penche pour celle là ) En ce moment j’ai tout simplement envie de lui faire ce qu’il fait subir à son frère!!!! (genre je l’enferme dans le placard à chaussures, je lui prends tous ces jouets des mains, je dis non à tout….. Et en fait je mets la TV, je mets Cars et franchement, je suis tranquille pendant 1h30 par jours! (et encore quand il embête pas son frère pendant le dessin animé!!!)

      Si je dois revivre ça avec Axel, autant le dire tout de suite,je saute!!!! (je suis au premier mais la terrasse du voisin du dessous est plus basse que le jardinet! (en gros j’aurais peut être le droit à 3 semaines d’hôpital, chambre particulière et tout et tout?)

      J'aime

  7. bon ben je vois que je suis loin d’être toute seule… par contre je confirme ce n’est pas pour tous les enfants pareil
    mon num1 a 5 ans et 5 ans sans crise (ou très très très peu)
    du coup tu as encore de l’espoir avec ton deuxième ;))))
    je voudrais tellement te donner une solution (par ce que ça voudrait dire que j’ai LA solution…)
    mais non, moi aussi j’ai parfois envie de m’enfuir très loin

    souffrir en silence et accumuler les messages de détresse sur son blog

    J'aime

  8. Bon courage! je viens de lire justement que cette crise était essentiel: le bébé quitte sa peau de bébé pour devenir enfant justement…. et que c’est positif pour eux, signe d’affirmation DONC je te dis BON COURAGE!!!

    J'aime

    • Crise essentielle ou pas, le fait est qu’elle est super méga relou cette crise!!!! Il paraîtrait aussi qu’elle est pire que la crise d’ado?! J’en crois rien du tout, la seule chose que je peux dire c’est que si il me fait la même chose à 15 ans, c’est (et comme le disait Vanessa) la pension direct!!!!! Ou alors la zonzon pour lui calmer les hormones mâles!

      J'aime

  9. Pas de réponse, mais un MERCI !! Ca fait du bien de savoir que Oui, les autre enfants sont pareils.
    Sinon, il existe des petits bouquins par trop mal fait qui donnent des pistes sur des techniques d’education. Ils permettent vraiment de prendre du recul et de déculpabiliser :)

    J'aime

  10. heu … « l’age d’or des 3 ans », nan mais tu vends du rêve là !! Bon ok c’est vrai de 18 mois à 2 ans et demi, ça a été trèèèèès sportif avec Moustique, et quand je vois le Gizmo qui arrive à 18 mois je t’avoue que je commence à flipper grave ! Mais non, à 3 ans, ces monstres ne se transforment pas en enfant modèle … ;)

    J'aime

      • Moi je survis et j’e redemande! J’essaye le 3ème aussi! Mais avec l’espoir que ça passe aux oubliettes cette fameuse crise! La seule chose que j’espère c’est que pour mon grand ça va vite se tasser et qu’il va enfin passer à autre chose, que minimoi finisse également par comprendre qu’il est un être à part entière mais que je suis sa mère et pas sa copine! Et enfin, j’espère vite vite vite un petit 3ème que j’attends depuis 5 mois qu’il se niche!!

        J'aime

  11. Si je te dis qu’à 3 ans et demi hier en sortant de l’école elle m’a fait une crise de dingue pour ne pas aller faire de courses. Je l’ai ramenée à la maison pour qu’elle reste avec son père, quand je suis repartie elle m’a fait une nouvelle crise pour venir avec moi… Je compatis. Je ne sais pas quand ça passera…

    J'aime

  12. Ca fait tellement de bien de savoir que l’on n’est pas seule dans cette situation ! Je suis EXACTEMENT comme toi (sauf que je ne crois pas à l’âge d’or des 3 ans, j’ai déjà perdu mes belles illusions) : 3 ans dans 3 semaines, entrée à l’école, petit frère/soeur prévu pour l’an prochain, et une instit que je ne sens pas trop : « Mr n’écoute rien, je n’ai pas de vrai moyen pour le remettre dans le droit chemin à l’école, il va falloir sévir à la maison ! ». Ah oui ? Non mais ok sur le principe, mais comment je fais pour sévir à la maison pour ce qui s’est passé à l’école, alors même que je dois déjà sévir pour ce qui se passe à la maison ?…
    Bref, tout n’est pas perdu, ce n’est qu’une phase, nous en sortirons vivantes… ou pas !

    J'aime

    • J’ai eu le problème avec Morgan, mon 1er l’année dernière, je suis ressortie d’un rdv avec la maîtresse avec des numéros de psychologue scolaire, de CMP et toute la clique! Au final, après avoir fait un travail de titan sur mon fiston (rabachage de « il ne faut pas taper les copains, si tu veux jouer avec eux tu leurs demande » car pb de communication avec les enfants (par contre avec les adultes, il y va direct!, tous les matins avant d’aller à l’école), après 3 semaines, tout est rentré dans l’ordre! Je ne pouvais pas sentir ni la maîtresse, ni la directrice (oupssss) heureusement l’ATSEM était ADORABLE! Et cette année, grand miracle, il a une maîtresse super, qui comprend les enfants (bah oui, l’année dernière, l’autre m’a dit qu’elle n’était pas psy!) et e dramatise pas les moindres gestes de mon bébé (enfin mon grand pardon, du mal à croire qu’ils grandissent!)!

      J'aime

  13. Moi aussi tu me fais relativiser tiens… Ca t’aide pas des masses mais je compatis.
    Et je suis bien d’accord sur Filliozat : malheureusement, ça suffit pas toujours ! Juste à comprendre ce qui se passe dans leur tête mais quant à trouver une réaction qui les fasse aller dans le sens voulu, bof bof selon les jours !
    Gros bisous d’encouragement…!!!

    J'aime

  14. Bonjour,
    Un peu comme beaucoup, je dirai simplement merci. Merci d’avoir exprimé ce que je ressens aussi parfois seule dans mon coin, d’avoir ouvert le débat et ainsi la solidarité SOS mamans en détresse. Moi aussi, je suis depuis peu une maman solo et cette rentrée à la maternelle est épuisante. Moi non plus je ne sens pas trop la maîtresse … J’ai lu cette phrase dans les commentaires plus haut et cela m’a rassurée.
    Le livre de Filliozat, le fameux best-seller, je l’ai lu. Très bien en théorie, comme toujours un peu plus difficile à mettre en pratique quand on est déjà éreintée par le travail, d’autres enfants ou une grossesse pour certaines, une rupture un peu dure à avaler pour d’autres …
    Le pire dans tout cela je crois c’est la culpabilité omniprésente. On finit par se culpabiliser, se dire qu’on doit faire qqch de travers pour qu’ils soient si pénibles, qu’ils dorment si mal (et je ne suis pas encore passée au grand lit et une partie de moi, rechigne un peu à le faire …je l’avoue). Et puis d’autres fois, quand justement je lis les expériences des autres, je me dis que je m’en sors pas si mal … Qu’il m’épargne quand même relativement, comme s’il savait …s’il comprenait.
    C’est ce mélange de sentiments contradictoires qui font de nous je pense de bonnes mamans …
    J’aime beaucoup le ton du blog, tu as gagné une lectrice concernée.
    Bon courage plein de compassion et de solidarité.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s