Lettre à moi-même à lire en 2041

Ce week-end, pour la première fois du reste de la vie de ma Zouzou, on l’a laissée chez ses grands-parents paternels. Juste 24 heures : faut pas charrier hein.
Elle y a passé aussi une nuit. Pour nous, c’est important qu’ils puissent la connaître un peu plus que le temps d’une après-midi et qu’elle puisse lier une relation avec les grands-parents.

Bon, c’est la version officielle.

Officieusement, mon Ours et moi avions aussi besoin d’un peu de temps pour nous, sans contraintes, sans horaires. 3 ans que cela ne nous était pas arrivé !
Une grande première que l’on appréhendait un peu avec l’Ours, mais sans plus.

On l’appréhendait surtout vis-à-vis des grands-parents : on savait que les recommandations seraient entendues d’une seule oreille. Et encore.
Chez les grands-parents, l’enfant est roi, pas de problème, mais pas en dépit du bon sens.
Nous avions trois recommandations importantes :
– pas trop de gourmandises après 17h et pas de bonbons (ou un seul) parce que ça lui donne mal au ventre ;
– rester vigilants sur le sommeil : s’ils prenaient le parti de ne pas lui faire faire de sieste il fallait la coucher tôt le soir ; l’école arrivant, on ne voulait pas qu’elle soit fatiguée ;
– enfin, pas de voiture sans siège auto et sans qu’elle soit correctement attachée.

Sauf que en vrai, quand les petits enfants sont chez les grands-parents, ce sont ces derniers qui font la fête.
Et puis il y a la fameuse excuse des « oh ça va, on a eu x enfants, on sait faire ». (Sous-entendu aussi : « Oh ça va avec vos lubbies de parents d’aujourd’hui ».)
C’est vrai, ils en sont pas morts…

Je ne peux pas faire autrement mais ça me hérisse le poil.
Ils se font plaisir à eux et sapent le travail des parents.
Quitte à y aller de « rohh mais faut pas écouter papa et maman » ou « on est mieux chez mamie » ou « c’est pas comme ça à la maison hein, on en fait des choses chez mamie ».

Cela me hérisse le poil. (Oui, cela fait deux fois que je le dis, va pas croire que je suis poilue pour autant, c’est juste pour appuyer la réaction épidermique.)
Ils ne se rendent pas compte des petits mots qui blessent, des attitudes qui font qu’on ne peut pas leur faire confiance. Pire : qu’on ne se sent pas respectés en tant que parents mais infantilisés.
Des leçons de morale alors qu’eux-mêmes ne les ont pas appliquées.
Alors qu’eux-même ont souffert du jugement de leurs propres parents…

Ainsi, je me suis promis, depuis que je suis mère, que je serais une grand-mère de rêve. Du moins je caresse le doux espoir d’y parvenir.

Donc voici la lettre que je devrais lire quand je serais grand-mère :

Cher toi,

Après avoir brillamment élevé tes enfants (on peut rêver hein), te voici maintenant grand-mère. Ô joie, bonheur, allégresse. A toi le positif, à bas l’éducatif !
Mais ne t’emporte pas. Souviens-toi de la jeune maman que tu as été et des petits mots qui t’ont blessée ou des attentions que tu aurais aimées.
Ainsi tu promets :
– de soutenir tes enfants dans leur travail de parents :
– de les encourager dans leur œuvre (difficile, rappelle-toi) ;
– de ne jamais t’imposer ;
– de ne jamais donner de conseils sans que l’on t’en demande ;
– que de tes enfants tu écouteras les choix ;
– qu’en question tu te remettras ;
– que ton égoïsme de côté tu mettras ;
– que de leur dire qu’ils font mal tu t’abstiendras ;
– que de les juger tu oublieras.
N’oublie pas qu’être parent est difficile mais être grand-parent demande tout autant réflexion. Si l’enfant né fera de ton propre enfant un parent, le chemin est long pour se sentir légitime et sûr de soi. Aide-les dans cette voie.

Signé : la maman que tu étais


Grand-mère sait faire un bon café, elle sait surtout se la boucler.

Publicités

11 réflexions sur “Lettre à moi-même à lire en 2041

  1. Coucou,

    Hum alors suivant les grands-parents ici ça se passe plus ou moins bien. Ma grand-mère arrive demain. Je l’adore, mais j’appréhende aussi. Elle critique pas mal (bon elle critiuait aussi avant que je sois maman). Bref je compatis, et j’espère que nous pouvons aussi éduquer les grand-parents. Les arrières-grands-parents j’oublie.

    J'aime

  2. Tout pareil chez nous, j’appréhende justement lorsqu’il sera réellement question d’éducation, pour l’instant ça se limite à passer leur temps à la prendre dans leurs bras… et nous qui la récupérons derrière on entend hurler dès qu’on la pose… Youpi ! Je crois que l’idée de cette lettre est brillante ;)

    J'aime

  3. J adore, je te la pique!.. Et oui c est dur de laisser les grands parents aussi avoir un role plus que juste pour une aprem et on ose pas tjs dire trop de recommandations car on passe pour des rabats joie!!

    J'aime

  4. J’adore ce billet, je m’y retrouve tellement et j’y pense souvent à la grand-mère que je vais devenir.
    Et ces phrases me donneraient des envies de lui souhaiter une belle mycose à la grand-mère, comme je te comprends…

    J'aime

  5. Je devrai forcer mon beau père à lire cette lettre. ^^
    Pour le coté « on se sent infantilisé et non respecté » je peux te dire que je sais très bien de quoi tu parles.
    Allez, on essaiera de faire mieux quand notre tour viendra. (essaiera hein. ;) )

    J'aime

  6. Tout pareil. Ma Belle-Mère donne à manger à mon fils. Elle le fait manger, quoi! Alors qu’il a 3 ans 1/2, sous prétexte qu’il ne mange rien si elle ne le fait pas. Tu m’étonnes. Maintenant, il refuse de faire la sieste chez elle si elle ne dors pas avec lui … Et nous, quand on le récupère, on est des tortionnaires qui l’obligeons à manger tout seul. Bref, j’essaie de ne pas trop en dire, elle est la seule à pouvoir le garder, alors … Mais je n’en penses pas moins!

    J'aime

  7. Je compatis… Chez nous, on n’a pas de remarques désobligeantes ou de conseils (quoique je garde en souvenir un week-end avec ma mère, ma tante, ma grand-mère et ma fille, j’ai tout vu en matière d’éducation…), par contre, chaque fois qu’on la laisse aux grands-parents, on la retrouve toute chamboulée. Soit elle a la diarrhée pendant 1 semaine pour éliminer tout le gras qu’elle a bouffé, soit elle est infernale parce qu’ils lui ont tout cédé et qu’elle a vite oublié ce qui est autorisé ou non… !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s