J- combien ?

20130211-093539.jpg

Le temps se délite. L’attente.
9e mois en cours. Combien durera-t-il ?
Personne ne le sait.
Demain, après-demain, dans 10 jours ou même dans 15.

Je me sens prête et pas prête. Après un rappel à l’ordre vendredi soir il y a 10 jours puis samedi soir : quelques contractions qui nous ont permis de nous dire que c’est pour bientôt. Très bientôt.
On est heureux d’accueillir ce nouveau petit être.
Ce petit garçon que l’on a hâte de connaître.
De rencontrer.
De regarder, émerveillés.

En attendant, pas pressés, un peu stressés, on égraine les jours.
En se regardant, l’air inquiet.
En préparant ton arrivée.
Pas de tapis rouge, ni de cotillons, juste nos bras pour t’embrasser.

Lui dans le tumulte du travail, pas toujours compris ou entendu par les amis. Pas forcément soutenu.
Aimé à la folie.
Mon cher et tendre, mon âme-sœur, mon ami.
J’espère être là pour lui.

Ma petite douce, qui lui tarde de ne plus être seule, et en même temps qui voudrait garder nos câlins rien que pour elle.
Ma petite grande.
Pour laquelle ma patience me fait parfois défaut… La fatigue…
J’espère être là pour elle.
Suffisamment.
Parfois elle fait un câlin à mon ventre, lui fait des bisous et dit « je t’aime très fort mon petit frère ».
Dans ces moments-là, je n’en peux plus d’attendre de les voir réunis.

Et moi.
Perdue, inquiète, pas prête, solide et fragile à la fois.
J’essaie d’être sur tous les fronts pour finalement n’être nulle part.
Nulle part à part dans mon ventre qui porte cette vie.
Nulle part à part dans l’attente, si courte et si lente.

Je ne réalise pas.
Comment est-ce possible tant de magie ?
On s’aime et un jour un être grandit en nous.
Un être si incroyablement vivant.

Est-ce un rêve ? Est-ce la réalité ?
Moi, un Ours, et bientôt deux enfants, je l’ai fais ?
Est-ce bien moi qui ai tant de bonheurs ?
Est-ce moi qui ai réussit à construire cette vie, cette vie rêvée des anges,
Cette vie où chaque gramme de bonheur pèse un peu plus chaque jour dans mon cœur ?
Cette vie qui va m’offrir ce tour de magie, à nouveau, de me confier une vie.

Où suis-je ? Où vais-je ? Que fais-je ?
Attendre.
Imaginer.
Rêver.
Avoir peur un peu.
De l’amour en soi, beaucoup.

Petit bonhomme, on t’attend.
Toi et ta vie sacrée qui grouille.
Toi et tout ce que tu vas nous apporter et que l’on ne soupçonne même pas.

Les nuits courtes sans doute,
Les questions sûrement,
Pleins de jolis souvenirs certainement.

Là seule chose que je sais, dont je suis persuadée, que l’on sait, c’est que tous les trois, on t’aime déjà.

 

Publicités

10 réflexions sur “J- combien ?

  1. tu rends mon coeur tout guimauve <3
    J'ai l'impression que c'était hier que ce chamboulement m'arrivait , manque de pot c'était il y a 28mois déjà ! Profites de ces dernier instant magique de ce ventre rons et encore si mystérieux du trésor qu'il renferme .
    Le temps se suspendra à sa naissance et au moment de cette fabuleuse rencontre entre papa maman bébé et entre une grande soeur ( ta petite puce te paraitra si grande <3) et ce tout petit frère, profites bien vraiment :)

    J'aime

    • Toujours nostalgique de ces moments uniques… qui paraissent pourtant longs. Il me tarde de me retrouver une dans mon corps tout de même. Et au moment même où ça arrivera, je serais nostalgique de ces derniers mois…

      J'aime

  2. C’est si joli…
    Tes mots me ramène une année en arrière, j’étais « grosse » et attendait l’arrivée imminente de mon deuz, mon fils. Je me posais les même questions… Le froid est parti et mon fils est venu… Il aura 1 an le 15. Déjà. Il marche. Déjà. Et avec sa soeur… C’est l’extase ! Avant notre rencontre, j’avais peur de chambouler notre bonheur calme de la vie à trois, des craintes qui se sont vite effacée… Maintenant, je me demande comment nous avons pu faire sans lui pendant deux ans et demi… Les nuits ont été courte, l’Aînée a joué avec mes nerfs, mais nous avons grandit tout comme le bonheur qui inonde notre vie aujourd’hui. Et Que c’est bon les calins à 4 !
    Bon courage pour cette dernière ligne droite, le bonheur puissance4 est à l’arrivée !

    J'aime

    • Le temps passe tellement vite… tant mieux quelque part : les nuits courtes et la fatigue deviennent vite un mauvais souvenir. Mais comme tu dis, il me tarde cette vie à 4, au complet :) Bon anniversaire un peu en avance à ton petit garçon ;)

      J'aime

  3. Comme je me retrouve dans ton billet enceinte du deuxième aussi un petit garçon et la 1ere une petite fille du haut de ses 3 ans et des poussières… Pour nous c’est j-15 et aucune alerte pas de contractions ni de douleur… Ont attend (im)patiemment…. Je te souhaite une merveilleuse rencontre ainsi que l’accouchement dont tu rêve… A très bientôt…

    J'aime

  4. Ton billet m’a donné des frissons
    En même temps je t’en veux car il me donne envie de revivre ça.
    J’ai vécu tout cela il y a 2 ans et maintenant mon Chichi me parait bien grand (mais encore petit aussi)

    J'aime

  5. Merci pour ces beaux souvenirs, tu as su mettre les mots justes sur cette douce attente, je vous souhaite à tous les 4 une merveilleuse rencontre, j’en suis toute émue <3
    bisous Kiki

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s