S’aimer c’est ce qu’il y a de plus beau

S’aymer, c’est monter si hauuuuuuuuutttt ! Et toucher les ailes des moineaux, s’aymerrrrrrr c’est c’qu’il y a d’plus bôoooooooooo !

Meuh non, le soleil de l’été ne m’a pas tapé trop fort sur la tête (qui a, je te rappelle, été quelque peu désertée par mes petits neurones depuis mon état gravidique).
Non, ce n’est pas non plus les nuits toutes pourries (que je me tape depuis 7 MOIS PUTAINNN de BOURDEL) qui ont eu raison… de ma raison.
Non.

Je voulais te parler d’estime de soi. De l’amour que l’on peut se porter. Tu sais le truc que tu laisses au placard une fois que t’as accouchée, que tu t’es retrouvée à lâcher un petit gaz discret en signant le bon du livreur le bébé dans les bras et le vomi dans les cheveux ? Tu sais, mais siii !
Si tu sais pas de quoi je parle, c’est que peut-être tu ne t’ai jamais beaucoup aimé.
Un peu comme moi.

JE M’EXPLIQUASSE.

L’autre jour ma Zouzou fait mine de se maquiller (virtuellement il va s’en dire).
Et je lui demande : « Pourquoi tu te maquilles ? »
Et de me répondre : « Parce que je ne suis pas jolie. »
Là mon cœur de maman s’est tout brisé.

Pourtant je lui dis à ma Zouzou combien je-la-trouve-toute-chouquinette-maxi-craquante. Avec ses grands yeux bleus et or, sa bouche parfaite, son petit nez mignon, ses cheveux que même Raiponce elle en est verte de jalousie, ses joues toute douces, son regard malicieux… Bref. Je m’égare.

Et puis je me suis posée plein de question (comme d’habitude).
Puis l’autre jour, cela m’est apparue un peu comme la Sainte-Vierge à Sainte-Thérèse de Lisieux : ce n’est pas elle qui ne se trouve pas jolie sans maquillage, c’est moi !
Comment peut-elle se trouver jolie « au naturel », si moi je me trouve jolie uniquement quand je suis maquillée ?
Comment peut-elle s’aimer si moi je ne m’aime pas ?

Car l’amour de soi, ce n’est pas quelque chose que l’on peut apprendre à l’enfant si on ne se l’applique pas à soi-même : charité bien ordonnée commence par soi-même. On le sait, tout le monde le sait : on ne peut pas apprendre quelque chose à son enfant si on ne le fait pas soi-même. C’est en dehors de toute logique.
Ben oui : je suis son modèle – en toute modestie. Je suis sa maman donc elle se construit à m’imitant moi (et son père, surtout son côté ours).

LOGIQUE !!

Une prise de conscience qui n’est pas sans conséquence… financière. Pour la peine, j’ai décidé de me lancer à corps perdu dans des pots de crème et autre contour des yeux au concombre pailleté.
Qu’est-ce que tu veux, cela s’appelle se sacrifier pour ses enfants.
Une raison toute indiquée si ton homme râle parce que tu veux t’acheter un 21e vernis à ongles ce mois-ci : « Mais tu comprends pas euuuuuuhhh, c’est pour que notre fille s’aimeuuuuh ! »

estime de soiAime-toi toi m’aime et l’autre t’aimera

Publicités

2 réflexions sur “S’aimer c’est ce qu’il y a de plus beau

  1. Oh la la ! Tu me fais réfléchir là… J’ai effectivement toujours pensé qu’il fallait consolider son estime de soi avant de faire des enfants pour être capable de les protéger comme il se doit. Je ne suis pourtant pas allée jusqu’à remettre en cause ma séance de maquillage matinale… Bon ben il reste encore du boulot alors !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s