Je ne veux pas de tes miettes

Je n’en veux pas de tes miettes.
Je te les retourne d’un revers de la main.
Elles ne viendront pas me salir.

J’en veux pas de tes miettes de miettes.
Garde-les. Étouffe-toi avec.
Je ne veux plus qu’elles me restent en travers de ma gorge
Ou qu’elles viennent émietter mon cœur.
Le réduire à néant.
Et me laisser là, sans-cœur.

Tes miettes, elles me pèsent sur l’estomac
Et sur ma vie.
Je ne les digère plus tes miettes,
Et je te les vomis.

Mets-les sous le tapis de tes regrets, tes miettes.
Derrière ce faux voile de pudeur.
Elles ne viendront pas saupoudrer ma vie de culpabilité.
Pas cette fois.
Elles ne viendront plus gripper le rouage de ma vie.
J’espère.

Elles ont veilli tes miettes et elles me suffisent plus.
Elles puent tes miettes, elles puent le rance, l’égoïsme et le mensonge.
Elles sentent le convenu, l’obligé, l’obligatoire.

Elles manquent de générosité et de corps.
De moelleux… et d’amour.

Moi tes miettes, je les fais valser, d’un coup d’aile,
Pour trouver mon envol et gagner ma liberté.
Tes miettes, c’est tout ce que tu peux me donner.
Tout ce que tu as pu récolter…

C’est tout ce que tu aurais pu en faire aussi.
Un joli fond de tarte, une jolie recette,
Celle de l’amour d’un père pour sa fille
D’un être pour sa propre chair.

Ces miettes-là, en tout cas,
Elles ne viendront pas entacher mes enfants,
Quitte à ce que je te les fasses avaler tes miettes,
Pour ma survie, pour la leur.

Et moi, quelle place je laisse dans mon existence à mes enfants ?
J’ai peur de la réponse.
J’espère juste que je parviens à leur donner la plus belle part du gâteau…

Et moi à ne pas me servir que des miettes.

Publicités

6 réflexions sur “Je ne veux pas de tes miettes

  1. <3 il y a tant à dire sur ce simple texte. parfois, une seule miette peut tout changer, elle peut être celle qui enraille une mécanique bien huilée, ou celle qui manquait pour reconstruire solidement celle qu'on est. Tout est une question de point de vue <3

    J'aime

  2. Oui que des miettes qu’il balance au visage mais j’ai grandi et les miettes ne me brouillent plus la vue…
    Je ne sais pas pour toi mais depuis que je lui ai re-balancé ses miettes en pleine gueule j’ai le pied plus assuré et le cœur beaucoup beaucoup plus léger….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s