Aujourd’hui, dès l’aube

Hier soir, je voulais me coucher tôt. 23h.
Comme tous les soirs, je me suis laissée emporter par le tourbillon chronophage de l’Internet.
Il faut que je mette en place mon site pro. Seule ou presque. Autant dire que je me lance à corps perdu dans l’océan insondable… de je ne sais même pas quoi !

Je finis par me mettre au lit à minuit passé. Un peu d’Instagram pour me vider la tête…
Je mets le réveil à 7h.
Je sens que ça va piquer demain matin.
Ou devrais-je dire toute à l’heure.

1h : ma Zouzou se lève.
La rentrée la rend fébrile.
Contente de retrouver ses copains.
D’apprendre à lire.

7h : le réveil sonne, tonitruant.
La musique me sort de mon coma.
Je me laisse traîner hors du lit pour me doucher.
Mais avant je réveille l’Ours qui consent à ouvrir les yeux en grommelant.

Lavée, habillée, je file déjeuner.
Le déjeuner est sur la table, dûment déposé par l’homme.
Ma Zouzou vient me rejoindre, encore embuée par une nuit un peu courte.
Je l’embrasse et l’invite à s’habiller.
La bonne technique pour qu’elle le fasse sans ronchonner : le lui suggérer avant que son cerveau se mette vraiment en action… pour dire « non ».

Elle me rejoint vêtue de la tenue qu’elle a choisit.
Une jupe « tutu ».
Pour la rendre encore plus jolie.

J’enfile deux tartines avant d’avaler mon tee-shirt.
A moins que ce soit l’inverse.
J’ai les yeux qui piquent.

Zebulon appelle de son lit.
Tétée improvisée en cuisine.
Céréales croquées… en un temps infini.

On est dans les temps.
Jusqu’ici.

Je ne quitte pas l’horloge des yeux.
Surtout ne pas être en retard.
Pas le premier jour.
SURTOUT PAS le premier jour.

Les enfants dansent sur une musique jazzie.
Mes petits fabricants de bonheur.

Je débarbouille le petit.
L’habille.
L’Ours prend le relais pour que je puisse me donner apparence humaine.
Ou effacer les quelques signes de mon état ensommeillé qui a bien du mal à me quitter.

8h35.
Je me maquille.

Tout est prêt : les sacs, les enfants.
Sauf moi.

On file à l’école à deux voitures.
L’Ours est là pour la rentrée. Avec une Zouzou enchantée.

Une nouvelle classe.
Une nouvelle maîtresse.
Une nouvelle année qui va passer.

Je suis seule à nouveau 3 jours par semaine.
Enfin.

Il est temps de travailler et de trouver des clients.

Bref, ce matin, c’était la rentrée.

 

20140902-132709.jpg

Publicités

4 réflexions sur “Aujourd’hui, dès l’aube

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s