Chic chic chic, les maillots de bain AppleCheeks {ze test}

Aller à la plage, quand tu as un bébé, ça ressemble à une véritable expédition. Les couches, les lingettes, le tee-shirt anti-UV, la crème solaire, les jouets, la bouteille d’eau et le goûter… Et quand tu as une grande tu peux ajouter une bouée et un mini-bateau. Bref, ce n’est pas en porte-bébé que tu dois te déplacer mais limite à dos d’âne, annoncée par un camion « convoi exceptionnel ». Tout ça sans oublier tes affaires si tu espères te la couler douce (lol) ou même parvenir à lire plus d’une ligne d’un livre.

Mais pour cet été, je t’ai trouvé une super astuce si tu as un bébé et que tu pars en vacances : le maillot lavable. Joli et pratique, il t’évitera d’apporter deux sacs de couche de bain. Et aussi accessoirement de polluer la planète : le maillot de bain AppleCheeks fait tout ça, oui oui.

Grâce à Babilol distribution, j’ai pu tester ce maillot. Enfin « j’ai », mon fils plutôt hein.

maillot-de-bain-totally-twi

 

Le maillot est composé de deux tissus tout doux en polyester : un extérieur coloré et un blanc comme un filet. Il permet de retenir les selles. Mais pas le pipi. Car ne nous leurrons pas : même les couches jetables pour aller dans l’eau ne sont pas totalement étanches et laissent passer le pipi. Oui mesdames, je sais que je détruis un mythe. Et je vais même vous dire qu’il n’y a pas que le pipi. J’en veux pour preuve les nombreux accidents dont j’ai pu être témoin à la piscine municipale entraînant la fermeture de la pataugeoire ou de bassin. La couche jetable, une fois bien imbibée retient autant de choses que mon cerveau un vendredi soir à 23h après une journée de boulot et deux enfants en mode furie. Traduction : rien.
Ce maillot lavable est proposé en plusieurs coloris : vert clair, rose fuchsia, bleu foncé, bleu turquoise et mauve. Ils ont carrément le look avec cette couche : la preuve en image.

 

Mon petit est du genre pas épais. Voir pas épais du tout. Eh bien grâce aux pressions, on peut régler facilement la largeur et ajuster à la physionomie comme une couche lavable classique. J’aime assez ce système. Facile à enfiler du coup, et à enlever (pratique pour retirer la couche pleine de caca surtout) ! Il existe en deux tailles  :
– Taille 1 : 2,5 à 9 kg ;
– Taille 2 : 8 à 16 kg (la taille que j’ai choisie pour lui qui fait que 11,5 kg).

Côté pratique, on n’a pas encore eu à expérimenter le caca dans le maillot. Mais je fais une confiance totale dans ce maillot pour retenir le caca. Même le sable passe assez peu malgré que mon fils soit passé maître dans la technique du poisson-pané.
J’étais assez sceptique sur ce maillot, oui j’avais peuuuuuuur que le pipi se voit, devant assumer les regards réprobateurs des autres parents. Que nenni. Mon petit est bien dans son maillot et moi bien dans mes tongs de lui permettre de se sentir aussi libre que dans un maillot classique, comme s’il était propre.
Côté entretien, le sable ne se met pas dans la maille du tissu comme les maillots de bain. Cela évite la giclée de sable si tu as le malheur de secouer ton linge pour l’étendre. Quant au séchage, il est ultrarapide.

Finalement, je ne suis plus si pressée que mon petit soit propre tellement j’aime ce maillot lavable.

Merci à Babilol Distribution pour cette chouette découverte, testée, approuvée et adoptée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s