In love with La la land

169386-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Oui oui oui j’ai cédé aux chants des sirènes et j’ai donc été voir « La La Land » (et non pas uniquement pour Ryan, je vous rassure) (quoique).

Les comédies musicales et moi, on s’est toujours raté. Mis à part « Dirty Dancing » (on touche pas à Patrick, je ne me suis toujours pas remise de sa mort), rien. Que dalle. Enfin, si « Grease » et « Chicago », que j’ai adoré. Mais à part ça rien. Pas de « Footloose », ni de « Flash Dance », ni de « West Side Story », je suis passé à côté de tout ça. J’avoue, j’ai des lacunes immenses d’un point de vue cinématographique. Pas de « Demoiselles de Rochefort », ni de « Chantons sous la pluie ». Voilà, j’avoue tout.

« La La Land », j’avais envie d’y aller parce que la photo du film semblait belle, la musique m’a tout de suite fait palpiter le cœur, bon, et puis Ryan.

J’ai été le voir en VO of course, même si je speak pas english super good, je déteste les doublages français (le doublage des films espagnols, notamment ceux d’Almodovar, on en parle ?).

J’ai passé un moment génial. La photo n’était pas si belle que je l’imaginais mais était cohérente avec les différents moments de l’histoire.
J’ai juste adoré les personnages de Emma Stone, une jeune femme qui travaille dans un café et passe des castings dans l’espoir d’obtenir un rôle dans un film ou une série, et de Ryan Gosling, un passionné de jazz qui a bien du mal à mettre de côté son rêve d’ouvrir un bar de jazz.
Le personnage de Ryan n’est ni sexy ni attachant, il est même un peu con du genre obstiné dans son rêve, au point de saborder sa vie personnelle, amoureuse aussi bien que professionnelle.

Alors bien sûr, il y a une histoire d’amour, mais je vous spoile rien en vous le disant.
Ce qui est sûr c’est que ceux qui ont peur d’y trouver une histoire à l’eau de rose peuvent se rassurer : ce film parle de rêve, d’amour, et des questions qui peuvent se poser dans une vie, des choix à faire parfois au détriment d’autres qui nous tiennent à cœur.

Après, rien d’original dans les danses, ni les costumes, ni l’histoire, mais finalement, mais une histoire que l’on semble déjà connaître et où l’on se laisse mener par le bout du nez très facilement. On a envie que Sebastian et Mia s’aiment toute leur vie et réussissent à concrétiser leur rêve pour lesquels ils semblent destinés et que cela se finisse par « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ».

Emma Stone a eu un Oscar pour ce rôle, et il est amplement mérité. Cela ne surjoue pas.
J’ai aimé ce film d’un bout à l’autre, entièrement, et j’écoute la BO depuis une semaine.

J’irai même le revoir, même pas sous la torture !

Bref, à voir absolument. Pour moi, c’est déjà un classique !

Et vous, vous l’avez vu ??

Advertisements

Une réflexion sur “In love with La la land

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s