Les aider à l’autonomie : un verre adapté à la main de bébé

babycup-bleu-lot-de-4-2
Aujourd’hui, je voulais vous parler de la Babycup. Non, rien à voir avec la MoonCup (après tu en fais ce que tu veux hein). Je ne sais pas vous, mais j’éprouve une joie profonde quand je vois mes enfants parvenir à faire quelque chose d’eux-mêmes pour la première fois. Mettre les chaussures, enfiler un lacet, se laver les mains seuls, je les encourage à l’autonomie. Entre autres parce que je suis aussi une grosse feignasse. Lire la suite

Allaitement et féminisme : vraiment incompatible ??

20140925-222405.jpg
Des fois, pour mes nerfs, je ferais mieux de ne pas aller sur Facebook. Manque de pot, c’est un peu mon boulot d’animer les réseaux sociaux. Je suis tombée sur le statut d’une amie. Sur ce papier de Libé « Allaitement : cessons de culpabiliser les femmes« . Il finit carrément sur une pétition « Car l’allaitement au sein ou au biberon doit rester un choix personnel. Ne culpabilisons ni les adeptes du biberon, ni celles du sein. » Lire la suite

Travailler et allaiter en beauté avec Milker

Cette semaine, c’est la Semaine de l’allaitement en France (oui, nous, en France, on ne suit pas le mouvement, on ne fait pas la semaine mondiale de l’allaitement, on la fait quand on veut, et na !). Le thème de cette année est « Allaitement et travail ». Le retour au travail est souvent un frein pour que l’allaitement continue. Lire la suite

Pied de nez à mon sein

Je vais vous en raconter une bien bonne.
Alors que l’autre jour je me vantais d’allaiter encore mon bambin de presque 26 mois, voilà qu’aujourd’hui il me met le bazar. Oui, lui, mon Zebulon.
Dans NOTRE allaitement.
Oui madame.
Pour la première fois depuis 26 mois, il s’est endormi sans mon sein.
Pour la première fois depuis sa naissance, il n’a pratiquement pas tété aujourd’hui.
Mais c’est quoi ce bazar qu’il m’a collé ?? Lire la suite

Milker, la marque qui va te faire aimer les vêtements d’allaitement {Ze test}

Quand j’ai décidé d’allaiter mon Zebulon, je me suis dit (naïvement) que je pouvais faire l’impasse sur les vêtements d’allaitement. Mis à part un ou deux hauts pour la maternité, j’ai plutôt privilégié les sous-vêtements. Parce que franchement, certains vêtements d’allaitement sont déprimants. Couleurs inexistantes, pas de robe ou presque, bref, j’ai préféré passer mon tour.
Pourtant je me suis vite rendu compte que c’était une grossière erreur. Surtout que Zebulon est né en plein hiver. Et sortir le sein quand il fait froid ce n’est pas très motivant, particulièrement pour la frileuse que je suis.

Et puis les pulls d’allaitement, qui tiennent chaud mais qui grattent, merci mais non merci. Ma peau est super sensible et le moindre gramme de laine m’irrite me démange, bref c’est l’enfer. Eh oui je suis chiante jusqu’au bout de ma peau. Alors entre se gratter et avoir un peu froid pour allaiter, j’ai vite choisi. Lire la suite