Burn out, épuisement maternel : mes conseils pour les éviter

9681813955_e1a6047f0d_cSi tu as cliqué sur cet article, c’est que tu te sens concernée de près ou de loin par l’épuisement maternel.

Que tu sois à la maison ou que tu travailles, que tu sois maman solo ou en couple, tu peux être touchée par le burn out.

Les vies que l’on mène aujourd’hui sont presque inhumaines.
Le rythme est trépidant, d’autant plus pour les femmes qui doivent tout gérer de front, et sans se plaindre par dessus le marché. Eh oui, on voulait l’indépendance, on l’a, alors on se tait ! Lire la suite

Publicités

On achève bien les mamans

Je viens de lire le billet de Mme Déjantée. Celui-là, sur l’épuisement maternel. Et il fait écho en mois comme une vague terrible, un tsunami qui me submerge . Un sujet dont j’ai déjà parlé à plusieurs reprises sur mon blog et qui ont, à ma grande surprise à l’époque, fait écho en tellement d’entre-vous. Et il provoque en moi une colère indicible.
Le burn-out maternel, c’est presque à la mode tellement on en parle.
Mais apparemment on n’en parle pas de la bonne manière.
Parce que les femmes continuent à en souffrir et sont de plus en plus nombreuses à ressentir un « trop ».
Un trop-plein de leurs enfants, des tâches qui leur incombent, de leur vie.
Oui de leur vie. Lire la suite

Les vacances

Deux mois de vacances.
1 pointure de prise pour elle.
4 cm de plus pour lui.
420 heures de jeu.
1 activité pâte à sel.
3 activités masque.
10 pâte à modeler.
35 dessins.
4 couronnes de princesse.
6 km à vélo.
36 à courir.
210 couches de changées, les trois quart de lavées.
47 litres de bave autant de Camilia mais aucune dent.
2 baptêmes civiles.
6 gâteaux.
4 au chocolat.
3 pizzas maison.
24 sorbets.
15 jours de posés et passés avec nous.
12 jours de centre de loisirs.
455 crises.
23 litres de larmes pour elle.
12 pour moi.
2 bobos.
1 nuit passée avec tata.
4200 sourires à eux deux.
Une bonne dizaine de fou rire avec lui.
5 films de commencé.
1 de fini.
7 livres d’achetés.
1 de fini. Ou presque.
30 minutes de couture dégagées.
1 sortie piscine parfaite.
1 mini maillot de bain pour lui.
4 à 6 heures de sommeil par nuit
Souvent divisées en 3 fois.
4 grosses prises de tête.
Un projet professionnel qui se dessine pour moi.
Un pour lui.
Un rêve qui s’éloigne : celui d’être propriétaire.
Un qui se confirme : tout faire pour y parvenir.
3 voyages en tête… Seulement en tête.
4 nouveaux tatouages qui se dessinent… Ou peut-être plus.

26000 questions sur ma vie, celle de maman et de femme.

4500 doutes à la minute.

1 certitude : je les aime plus que tout.

20130817-160133.jpg