Mais oui mais oui, l’école est (presque) finiiiiiiiie !

Et voilà, cette année est encore passée à la vitesse de la lumière.
Je revois ma Zouzou rentrer en CP, impatiente d’apprendre à écrire, à lire.
J’ai le blues ce soir. Ce n’est pas comme si je ne le savais pas que la fin de l’année était là.
Pourtant, je me suis fait cueillir.
Et comme un bleu dites-donc. Lire la suite

Alors, comment s’est passée la rentrée ??

Avoue, toi aussi c’est la première question que tu as posé à tes amies qui ont des enfants en âge d’aller à l’école ! « Alors ça s’est bien passé ? » « Il/elle n’a pas pleuré ? » « Il/elle a des copains ou copines qu’il/elle connaît dans sa classe ? » « Et sa maîtresse/instit/prof elle est comment ?? »

C’était la question la plus posée de la journée en France non ?

Lire la suite

Aujourd’hui, dès l’aube

Hier soir, je voulais me coucher tôt. 23h.
Comme tous les soirs, je me suis laissée emporter par le tourbillon chronophage de l’Internet.
Il faut que je mette en place mon site pro. Seule ou presque. Autant dire que je me lance à corps perdu dans l’océan insondable… de je ne sais même pas quoi !

Je finis par me mettre au lit à minuit passé. Un peu d’Instagram pour me vider la tête…
Je mets le réveil à 7h.
Je sens que ça va piquer demain matin.
Ou devrais-je dire toute à l’heure. Lire la suite

Les vacances

Deux mois de vacances.
1 pointure de prise pour elle.
4 cm de plus pour lui.
420 heures de jeu.
1 activité pâte à sel.
3 activités masque.
10 pâte à modeler.
35 dessins.
4 couronnes de princesse.
6 km à vélo.
36 à courir.
210 couches de changées, les trois quart de lavées.
47 litres de bave autant de Camilia mais aucune dent.
2 baptêmes civiles.
6 gâteaux.
4 au chocolat.
3 pizzas maison.
24 sorbets.
15 jours de posés et passés avec nous.
12 jours de centre de loisirs.
455 crises.
23 litres de larmes pour elle.
12 pour moi.
2 bobos.
1 nuit passée avec tata.
4200 sourires à eux deux.
Une bonne dizaine de fou rire avec lui.
5 films de commencé.
1 de fini.
7 livres d’achetés.
1 de fini. Ou presque.
30 minutes de couture dégagées.
1 sortie piscine parfaite.
1 mini maillot de bain pour lui.
4 à 6 heures de sommeil par nuit
Souvent divisées en 3 fois.
4 grosses prises de tête.
Un projet professionnel qui se dessine pour moi.
Un pour lui.
Un rêve qui s’éloigne : celui d’être propriétaire.
Un qui se confirme : tout faire pour y parvenir.
3 voyages en tête… Seulement en tête.
4 nouveaux tatouages qui se dessinent… Ou peut-être plus.

26000 questions sur ma vie, celle de maman et de femme.

4500 doutes à la minute.

1 certitude : je les aime plus que tout.

20130817-160133.jpg

Elle s’arrête quand la crise des DEUX ANS ??

Je n’en peux plus.
Je suis à bout.
La crise du terribeuuuuul two va finir par avoir raison de moi.
Là, au moment où je t’écris ces mots, j’ai une corde dans la main gauche et la fenêtre ouverte sur la route sur ma droite. J’hésite entre deux moyens pour mettre fin à mes jours.

Ok l’école ça fait du changement.
Ok l’instit qui est en arrêt au bout de quinze jours ça chamboule (gniiiiii).
Ok l’une des deux instits remplaçantes est une grosse connasse personne de l’éducation nationale qui manque un peu de psychologie avec les enfants (mais ça j’en parlerai plus tard, sinon je vais m’énerverrrrrr).

Ok, je suis enceinte, ça doit la travailler.
Ok, le passage au grand lit ça perturbe.
D’accord, elle a besoin de s’affirmer.
Ok, ok, OK !

Mais c’est quand que ça devient juste un peu plus cool bordel ? C’est quand que l’âge d’or des trois ans arrive ?
Me dis pas que c’est un mythe sinon je saute tout de suite.

Ma Zouzou je l’aime mais punaise, heureusement !
J’ai l’impression d’être Gérard Majax doublé d’un Garcimore au rabais pour que la journée se passe sans trop de tragédies. (Oui, tragédie. Ma Zouzou, je l’ai gaulé dans la salle de bain travaillant sa tête de petit chat comme dans Shrek, je te jure !!)
Tout est compliqué : le déjeuner, l’habillage, les jeux. Alors j’essaie de trouver des tours de passe-passe… pour que ça passe. « Alors, qu’est-ce que tu mets en premier ? » « Tu penses que tu peux aller à l’école en culotte, tu ne vas pas avoir froid ? » « Ohhh regarde, maman a tout mangé son déjeuner (en réprimant très fort un « ELLE » un tantinet énervé) ! »
Mais il faut qu’elle contrôle tout. C’est elle qui dit. Elle tente TOUT LE TEMPS des trucs. Genre « ouaich ouaich, je vais voir si je peux négocier autre chose que la tartine de miel que j’ai demandé à l’instant et que ma reum vient de se faire chier à préparer, ni vu ni vu. Et tiens, pour compléter, je vais sauter sur ma chaise haute pour essayer de renverser le verre de lait que de toute manière je ne boirai pas. Puis après, plutôt que de m’habiller, je vais courir nue comme une dératée dans toute la maison ». Le pack illimité casse-couille, tu connais ??

Je tairai ici la question du sommeil et de son déficit, du mien et du sien, qui en nombre d’heures cumulées, s’élève à peu près à la dette publique de la France.

Alors oui, elle a besoin d’autonomie. Elle veut TOUT faire seule. Et oui c’est bien parce qu’elle se construit. On essaie de la laisser faire un maximum de choses. Je suis très fière qu’elle s’habille seule de la tête au pied. Qu’elle aille faire pipi seule.
Un peu moins qu’elle se lève à 4 heures du mat’ pour nous rejoindre dans le lit.
Ou qu’elle fasse un casting de doudou alors que c’est l’heure de la sieste.

Alors, ma Zouzou, je l’aime fort hein.
Mais putain, que c’est dur des fois !

Ohh comme elle a l’air mignonne et si sage !